Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Toutes les actualités
  3. Un site plus grand pour des Archives départementales toujours plus proches des habitants

Un site plus grand pour des Archives départementales toujours plus proches des habitants

Le Département est très attaché au service public des Archives départementales qui constitue un enjeu fort, en témoignant de l’Histoire. 25 agents permettent de transmettre, préserver et valoriser au mieux le patrimoine sur le site perpignanais qui sera réhabilité et étendu dès 2022.

Ce vendredi 14 janvier, Hermeline MALHERBE, Présidente du Département des Pyrénées-Orientales, se rend sur le site des Archives départementales à Perpignan pour valoriser le travail des 25 agents qui assurent cette mission de service public et facilitent les recherches pour les visiteurs.

Les Archives départementales sont un service du Département des Pyrénées-Orientales, dont elles constituent une mission obligatoire. Situées dans un bâtiment datant de 1980, dans le quartier du Moulin-à-Vent à Perpignan, elles abritent 20 km linéaires de documents datant du IXe au XXIe siècle. En tout, 25 agents assurent cette mission
de service public pour préserver et transmettre au mieux la richesse de ce patrimoine.

PRÉSERVER au mieux le patrimoine
– la collecte des archives publiques produites par les administrations et des associations exerçant une mission de service public (Préfecture, Conseil Départemental, communes, notaires, juridictions, établissements de santé, établissements scolaires, etc.), ainsi que les archives privées (familles, associations, architectes, hommes politiques, entreprises, cartes, plans, affiches, cartes postales, etc.) par des dons, dépôt, legs ou achats. Ces documents constituent les sources historiques des chercheurs de demain.

 

Ainsi, en 2021, le service a reçu près d’une vingtaine de fonds privés en don ou dépôt.
– le contrôle et la surveillance de la bonne tenue des archives du secteur public (inspection, conseil, formation et autorisation d’élimination). Il s’agit du contrôle scientifique et technique, exercé par le directeur au nom de l’État ;
– le classement : il s’agit d’analyser les documents collectés et de rédiger des instruments de recherche pour faciliter leur consultation par le public ;
– la conservation des fonds : dans un bâtiment adapté, au climat contrôlé, il s’agit de garantir, par des mesures de
conservation préventive (dépoussiérage, conditionnement dans des matériaux adaptés) et curative (restauration des documents abîmés, numérisation), la pérennité des documents, afin de les transmettre aux générations futures ;

 

TRANSMETTRE au mieux le patrimoine
– la communication des fonds auprès de tous les publics. La consultation des documents est assurée en salle de lecture des Archives, ouvertes à tous les usagers, mais aussi grâce aux recherches par correspondance et à la mise en ligne des fonds, librement consultables sur le site du Département :https://www.ledepartement66.fr/lesarchivesenligne/.
Malgré la crise du Covid 19, la salle de lecture des Archives départementales a été maintenue ouverte toute l’année 2021, dans la mesure où il s’agit d’un service public administratif (en horaires aménagés 3 jours par semaine jusqu’en octobre, puis en horaires habituels, 5 jours par semaine depuis novembre).

Quelques chiffres :

En 2021, 488 lecteurs ont fréquenté la salle de lecture, pour environ 6 000 communications de documents.
Ainsi, à ce jour, près d’1,6 millions de pages numérisées sont disponibles en ligne.
Sur le site, on enregistre plus de 145 000 vues par an par près de 50 000 visiteurs uniques.
– la valorisation des fonds permet de faire connaître la richesse de ce patrimoine à tous les publics. Le service éducatif, qui accueille des élèves de l’école primaire à l’Université, a pu maintenir son activité malgré la crise, avec un protocole adapté .
En 2021, 1094 élèves (dont 424 collégiens) ont visité les Archives et bénéficié de l’offre pédagogique : https://www.ledepartement66.fr/loffre-pedagogique-des-archives-departementales/

La transmission de ce patrimoine est aussi assuré par une programmation dédiée Anim’Archives qui consiste en des événements divers pour valoriser l’histoire et le patrimoine.
En 2021, la programmation Anim’Archives a été interrompue au premier semestre, puis a repris en septembre dernier (dans le respect des protocoles sanitaires), avec les Journées du patrimoine, puis avec un cycle de conférences, de visites et d’ateliers (généalogie, paléographie, épigraphie, calligraphie) : https://www.ledepartement66.fr/animarchivesvaloriserlhistoireetlepatrimoine/
Perspectives 2022 : FACILITER les recherches et AMÉLIORER le service au public

En 2022, le service poursuit ses activités. Un programme de numérisation des registres de l’état civil pour la période de la première moitié du XXe siècle est lancé, qui aboutira à la mise en ligne de nouveaux documents au second semestre 2022 afin de faciliter les recherches historiques et généalogiques. Le service éducatif travaille sur
l’enrichissement de son offre éducative, avec un atelier sur les supports de l’écrit. La programmation Anim’Archives 2022 a d’ores et déjà commencé avec les différents cycles d’ateliers, et une première conférence le 27 janvier à 18 h qui présentera la salle immersive « Jardins enluminés » du Palais des rois de Majorque.

Le projet phare du service, pour 2022 et les années suivantes, concerne le projet d’extension et de réhabilitation du bâtiment des Archives et de l’Archéologie.

Le bâtiment actuel, arrivé à saturation de sa capacité de conservation, doit être agrandi pour permettre la collecte de nouveaux documents, améliorer les espaces d’accueil du public et de travail des agents, et accueillir le dépôt archéologique départemental, qui sera ainsi un des premiers centres d’étude et de conservation archéologique d’Occitanie.
Le projet a fait l’objet d’un concours architectural, remporté en 2020 par l’équipe de l’Atelier des Mathurins (Paris). Il vise à accroître la capacité de conservation de 14 km linéaires pour les archives et de 3 km linéaires pour l’archéologie, permettant de garantir la collecte de nouveaux fonds pour une période d’environ 30 ans. La surface du bâtiment sera augmentée de 2 800 m², pour une surface utile totale de 8 200 m², permettant d’avoir de nouveaux espaces d’accueil du public.

Le coût total du projet est de 20 millions d’euros, et bénéficiera d’aides de l’État.

Le bâtiment des Archives départementales accueille également d’autres services de la Direction des Patrimoines du Département, parmi lesquels le service archéologique départemental. Une équipe de 7 agents assure des missions de terrain d’archéologie préventive, mais également de gestion du dépôt archéologique (actuellement dans la zone de Saint-Charles), de recherche scientifique et valorisation. Il assure l’ouverture d’une bibliothèque archéologique au public. Les projets de l’année 2022 concernent principalement des diagnostics réalisés pour les services du Département (diagnostics et/ou fouilles préventives pour les déviations routières de Cabestany et de Trouillas, collège de Claira, Palais des rois de Majorque, etc.).

Structures

Archives départementales

04 68 85 84 00

74 avenue Paul Alduy

B.P. 906 - 66906

PERPIGNAN Cedex

archives@cd66.fr