Skip to content
  1. Accueil
  2. A mon service
  3. Développement du territoire
  4. L'écologie et la biodiversité, parlons en !

L’écologie et la biodiversité, parlons en !

Le territoire des Pyrénées-Orientales est au cœur d’un « point chaud de la biodiversité » méditerranéen, il possède une grande richesse écologique, tant par sa mosaïque de milieux naturels que ses espèces emblématiques, facteur important de l’attractivité du département. Que ce soit le littoral, les plaines, les contreforts et piémonts ou encore les montagnes, tout le territoire révèle une remarquable biodiversité animale et végétale. Pas moins de 234 espèces animales et 658 espèces végétales remarquables sont connues dans le département.

Afin de les préserver, les Pyrénées-Orientales comptent 11 réserves naturelles, 2 parcs naturels régionaux, un parc naturel marin, un Grand site de France. 30 % du territoire départemental est couvert par des espaces inventoriés au réseau européen Natura 2000.

La biodiversité est une « assurance santé », Les plantes, les animaux, les micro-organismes offrent de nombreux services qui contribuent à rendre l’être humain plus résistant face aux maladies. L’oxygène que nous respirons, notre nourriture et l’eau que nous consommons, les médicaments ou encore de nombreuses matières premières qui nous servent à nous loger ou nous vêtir (bois, fibres telles que laine, coton, chanvre…) : tout cela nous vient de la nature.

Mais ce patrimoine naturel est exposé à des pressions diverses : pression démographique et touristique, évolution des pratiques agricoles et forestières, urbanisation et développement d’infrastructures…

Il existe 5 causes principales de la dégradation de la biodiversité

Alors que les derniers rapports du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et de l’IPBES (Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques) livrent un constat alarmant sur l’état de notre planète, le Département est bien décidé à se mobiliser pleinement en intégrant le développement durable au cœur de son action publique.

Depuis la Loi de 1985, le Département est compétent élaborer et mettre en œuvre une politique de protection, de gestion et d’ouverture au public des espaces naturels sensibles.

L’Assemblée Départementale décide en 2009 de renforcer son action et de lancer l’élaboration d’un Schéma Départemental des Espaces Naturels, véritable stratégie en la matière, décliné en deux volets :

  • la gestion directe de 7 sites naturels remarquables

  • l’accompagnement des acteurs pour aider à la préservation des espaces naturels

Plus largement, le Département s’est adapté aux enjeux et développe une politique plus globale et transverse « Biodiversité » fondée sur de nouvelles solidarités et 3 orientations :

  • La protection des espaces et des espèces

  • La régulation de l’aménagement du territoire et des activités

  • La sensibilisation et la valorisation de la biodiversité

Le Schéma Départemental des Espaces Naturels (SDEN)

Le Département a défini une véritable stratégie d’intervention, à travers son Schéma Départemental des Espaces Naturels des Pyrénées Orientales (SDEN) dans lequel ont été identifiés un réseau de sites naturels menacés et à protéger. Le Département accompagne les gestionnaires d’espaces naturels pour définir et mettre en œuvre leurs plans de gestion.

Focus sur les zones humides
Les zones humides constituent des habitats privilégiés voire indispensables pour de nombreuses espèces : lieu d’alimentation, de refuge, d’abri, de reproduction… Elles abritent ainsi plus de 30% des plantes remarquables et menacées, de nombreux oiseaux migrateurs, des batraciens, des insectes…
Desman des Pyrénées, Euprocte des Pyrénées, Saxifrage aquatique, Troscart des marais, Gentiane des Pyrénées, Pédiculaire des marais…

Les statuts de rareté, de menace et de protection des espèces sont souvent intimement liés à la patrimonialité de leur habitat.
Toutefois, la valeur patrimoniale des zones humides ne se limite pas au seul intérêt naturaliste. Ces milieux jouent effectivement plusieurs rôles non négligeables.

Rôle ZH

Atlas départemental des zones humides
Le Département mène une politique d’amélioration des connaissances des milieux naturels les plus sensibles. A ce titre, il a engagé la réalisation de l’Atlas départemental des zones humides afin de disposer d’un outil unique et facilement utilisable par les collectivités et les porteurs de projets. Cet outil a été conçu comme porter à connaissance régulièrement mis à jour, destiné à informer et à sensibiliser aux zones humides. Le Département accompagne les structures pour la protection des zones humides.

Carte des zones humides du Département

les ABC
Les Atlas de la Biodiversité Communale permettent d’améliorer la connaissance des enjeux écologique d’un territoire et de planifier des opérations de préservation et de valorisation du patrimoine. Le Département accompagne les collectivités en partenariat avec l’OFB.
https://www.ofb.gouv.fr/abc

→ Outil foncier : les Zones de Préemption ENS


 

Le Département est compétent pour élaborer une politique de protection et gestion et d’ouverture au public des espaces naturels sensibles destinée à préserver la qualité des sites, des paysages, des milieux naturels et des champs d’expansion de crues, et d’assurer la sauvegarde des habitats naturels (article L113-8 du code de l’Urbanisme).
Pour mettre en œuvre cette politique, il peut créer des zones de préemption, avec l’accord de la commune concernée, à l’intérieur desquelles il dispose d’un droit de préemption, qui peut être délégué à des partenaires du Département : communes, Conservatoire du Littoral, EPCI, PNR…
Ainsi, cet outil permet d’exercer une veille foncière et d’acquérir des parcelles sur des espaces naturels où les enjeux identifiés justifient des actions de préservation et de valorisation.
Le Département a ainsi créé plus de 10 000 ha de zones de préemption ENS sur 13 communes, sur lesquelles il délègue son droit de préemption aux communes ou au Conservatoire du Littoral.

https://sitmun66.cg66.fr/visor/inicio.jsp?lang=fr

→ Les Appels à Projets

 

AAP Restaurons nos Zones humides
Le Département s’engage pour la reconquête des milieux humides de son territoire. A travers cet appel à projets, les structures éligibles ont ainsi la possibilité de s’inscrire dans une démarche de préservation de leur patrimoine naturel en réalisant un projet de génie écologique.

 

AAP Nature en ville
Le Département des Pyrénées-Orientales a décidé, en 2019, de mener une action volontariste en faveur de la biodiversité ordinaire, au-delà des actions qu’il mène en faveur de la préservation des espaces naturels et des espèces.
Il a accompagné les collectivités locales dans l’élaboration et la mise en œuvre de leurs actions en matière de développement durable et notamment en faveur de la nature en ville à travers un appel à projet.

→ les formations Biodiversité
En partenariat depuis plus de 10 ans avec le CNFPT, le Département a développé une offre de formation locale et adaptée au besoin des collectivités qui souhaitent s’inscrire dans la transition écologique. En 2024 : Nature en ville, Trame noire, Règlementation environnementale, Aménagement et biodiversité …

Exemplarité du Département

Le Département a obtenu en 2023, le prix « Engagé pour le végétal » décerné par la FREDON Occitanie. Cette distinction reconnaît le travail des équipes départementales qui gèrent écologiquement les espaces verts des collèges et des sites culturels, les bords de routes, la pépinière départementale.

La 1ere grenouille permet d’encourager la végétalisation et la mise en œuvre de 12 objectifs dans chaque nouveau projet.

Prochaine étape l’expérimentation !

Le crapauduc d’Opoul, le 1er ouvrage de l’arc méditerranéen en 2023

 

 

 

La commune d’Opoul Périllos abrite une mare temporaire d’une extrême rareté, les espèces qui s’y reproduisent sont uniques dans le département.
Le syndicat Rivage, gestionnaire de zones humides, a identifié une partie de la RD 9 comme une zone mortelle par collisions routières pour certains batraciens, le Département a alors entrepris des travaux pour reconnecter ce corridor écologique majeur.

Avec l’appui du fond vert, le Département a créé un crapauduc qui permet aujourd’hui de préserver une importante population d’amphibien !

Je dépose une candidature

Vous recherchez un stage ou un emploi et souhaitez nous envoyer une candidature ?

Contacts

DIRECTION EAU ET ENVIRONNEMENT
Mission Biodiversité
24 Quai Sadi Carnot BP 906
66906 Perpignan
Tél. 04 68 85 82 12