Skip to content
  1. Accueil
  2. A mon service
  3. Développement du territoire
  4. Réglementation des barrages et plan d'eau du Département

Réglementation des barrages et plan d’eau du Département

Le barrage de Vinça

 

Situé à environ 30 km à l’ouest de Perpignan en direction de Prades, sur les communes de Vinça et Rodes, le barrage de Vinça permet, depuis 1976, l’écrêtement des crues de la Têt et constitue une réserve d’eau pour soutenir les étiages. En raison de cette double vocation, le barrage de Vinca dispose d’un fonctionnement très particulier encadré par un règlement d’eau validé par arrêté préfectoral.

 

  • Du 1er janvier au 30 juin le barrage est en phase de remplissage. Une partie de l’eau de la Têt issue de la fonte des neiges est stockée dans la retenue.
  • Du 1 juillet au 30 septembre le barrage est en phase de destockage : l’eau est restituée pour soutenir l’étiage de la Têt.
  • Du 1er octobre au 31 mars : presque vide, le barrage est en période de vacuité (le débit qui entre dans le barrage est égal au débit qui en sort). Le grand volume disponible lui permettra d’avoir une efficacité maximale pour écrêter les crues (efficacité jusqu’à des crues d’occurence 60 ans).

Le barrage de l’Agly

 

Le barrage sur l’Agly, situé sur les communes d’Ansignan, Caramany, Cassagnes et Trilla a été mis en eau en 1996. Il a été construit pour satisfaire deux objectifs : Ecrêter les crues et soutenir les étiages.
Le barrage stocke de l’eau en automne, hiver et au printemps, lorsque les débits du fleuve sont suffisants pour ensuite les restituer et en été lorsque les besoins en aval sont maximum. Ce réservoir, dont le bassin versant amont est de taille réduite, peut assurer un soutien d’étiage pendant deux saisons consécutives. Ainsi, tous les ans, un volume d’eau important est conservé dans la cuvette, pour palier un déficit de remplissage éventuel.

 

En raison de sa double vocation (soutien des étiages et écrêtement des crues), le barrage sur l’Agly dispose d’un fonctionnement très particulier encadré par un réglement d’eau validé par arrêté préfectoral.
Ainsi, le niveau du plan d’eau doit se situer en-dessous d’un niveau réglementaire défini : c’est la courbe haute de gestion, sauf en cas de crue où le volume du barrage peut être multiplié par 2.
Tout au long de l’année, le niveau fluctue :

 

  • Du 1er avril au 1er juin : début du remplissage, jusqu’à 27,5 millions de m3 (débit sortant < débit entrant).
  • Courant Juin, en fonction des besoins aval et jusqu’au 30 septembre maximum : début du destackage débit sortant > débit entrant).
  • Du 1er octobre au 31 mai : maintien au niveau minimum (19,5 Mm3 au plus) pour réception d’une éventuelle crue (débit sortant = débit entrant, sauf en crue où débit sortant < débit entrant).

Les retenues de Villeneuve la raho

 

Situées à 6 Km au Sud de Perpignan, les retenues de Villeneuve de la Raho ont été réalisées à partir d’une cuvette existante de très faible bassin versant, qui était occupée par un étang. Cette cuvette communiquait avec la plaine par l’intermédiaire d’un chenal côté Est. Pour créer ces retenues, le côté ouvert sur la plaine (ouest) à été obturé par une digue en terre.

 

  • La retenue principale : 
Elle a été créée pour constituer un réservoir destiné à fournir de l’eau d’irrigation. Aujourd’hui, ce sont plus de 1200 hectares qui sont irrigués par l’eau de la retenue ce qui représente une consommation de 3 à 4 Millions de m3 d’eau par an. Cette retenue pourraient également être utilisée à terme pour fournir de l’eau potable aux habitants de la plaine du Roussillon.
Cette utilisation de la retenue engendre des évolutions annuelles du niveau du lac. Son niveau baisse en période estivale en raison de l’évaporation et de l’irrigation. En automne et en hiver, quand les besoins en eau sont réduits, les eaux excédentaires du canal de Perpignan prélevées sur la Têt, viennent remplir la retenue.

  • La retenue Touristique : 
Cette retenue est destinée à servir de support aux activitées ludiques : baignade etc… Une plage y a été aménagée. 
Ce plan d’eau est isolé de la retenue principale par une digue, ce qui lui permet d’avoir un niveau constant.

  • La retenue Ecologique : 
Cette retenue artificielle a été mise en place afin de constituer une zone humide écologiquement remarquable. Elle est d’ailleurs classée Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF) et Zone Importante pour la Conservation des Oiseaux (ZICO) depuis 1992. En effet, elle constitue une halte migratoire pour de nombreuses espèces. Afin que ce site soit encore plus attractif, il a été réaménagé par le Département en 2009 (création d’un îlot, de hauts fonds…). 
Pour limiter le dérangement des espèces fréquentant ce plan d’eau, son accès est très réglementé.

Réglementation

 

Retrouvez ci dessous les arrêtés portant réglementation de la navigation de plaisance et activités nautiques des plans d’eau de l’Agly, Vinça et Villeneuve de la raho

Je dépose une candidature

Vous recherchez un stage ou un emploi et souhaitez nous envoyer une candidature ?

Contacts

Service Barrages Hydraulique
Direction des Territoires et Mobilité
Tél. 04 68 85 82 32
à lire aussi
actualite

750 jeunes s‘activent à Génération66

8 juillet
actualite

Les visages des 131 porteurs de la Flamme Olympique dans les Pyrénées-Orientales !

27 avril 2024
agenda
15 mai 2024

15 mai 2024 : le Département accueille la Flamme Olympique

Rendez-vous au Palais des rois de Majorque à partir de 15h
actualite

RELAIS DE LA FLAMME OLYMPIQUE – Pyrénées-Orinetales entre Méditerranée et Pyrénées, "Benviguts" dans le Pays Catalan

Retour sur cette journée mémorable
Le site du lac de la Raho Appel à projet : cession de parcelles départementales à vocation agricole à Villeneuve de la Raho et Théza