Aller au contenu principal

La pépinière départementale

Depuis 1954, la Pépinière Départementale apporte une contribution aux communes du département par la production et la mise à disposition, à titre gratuit, de plants d’arbres et d’arbustes. Mais ce n’est pas là sa seule mission.

Ici, on pousse ! Et sans pesticides….

Pour les communes

Ce sont aujourd’hui plus de 40 000 plants d’arbres et d’arbustes qui sont chaque année mis à disposition des communes par la pépinière.
Objectif : embellir les espaces verts publics communaux, en contribuant ainsi à l’amélioration du cadre de vie de la population ainsi qu’à l’attractivité touristique du territoire.

 

Outre cette fonction de production, une nouvelle mission d’aide à la conception de projets d’espaces verts a été développée à titre expérimental, à destination des petites communes ne disposant pas par ailleurs de services espaces verts en interne. Un nouveau service qui se traduit par une dizaine d’accompagnement de projets / an (ex : Bouleternère, Ayguatebia,…)

Un outil au service de l’embellissement

Pour les espaces départementaux

Aménagement des espaces verts des collèges, des sites gérés par le Département… la pépinière contribue bien évidemment à l’aménagement de l’ensemble de ces espaces réalisés sous sa maîtrise d’ouvrage. Ses productions et son savoir-faire sont aussi mis profit dans le cadre de projets d’infrastructures réalisés sous maîtrise d’ouvrage du Département :

  • Aménagement paysager du contournement de la ville de Perpignan – RD 900 : 10 000 plants fournis par la pépinière,
  • Mise en œuvre des mesures compensatoires en lien avec le projet de recalibrage de la RD 914 entre Banyuls et Cerbère : compensation suite à destruction de milieux à enjeux et espèces endémiques.

Un outil en faveur de la biodiversité

 

Depuis plus de dix ans désormais, pour prendre en compte les impératifs en matière de protection et de préservation des ressources en eaux et de protection de la biodiversité, le Département s’est fixé comme objectif de faire de la Pépinière Départementale un outil public au service de la biodiversité.

 

Pour ce faire, le catalogue des espèces produites pour la plaine et pour les hauts-cantons a été entièrement revu dans le but d’éliminer les plantes invasives, de favoriser la production d’espèces nord Catalane, d’économiser les ressources en eau en proposant des espèces résistantes à la sécheresse et d’accompagner la livraison de plants d’utiles conseils en entretien pour éviter l’usage de pesticides par les agents des espaces verts communaux.

Mesure phare de la transformation, la Pépinière Départementale est entrée dans une démarche de conversion à la production biologique. Et en 2010, après plusieurs adaptations techniques, la production professionnelle de 40 000 arbres et arbustes est effectuée sans aucun pesticide. Tous les végétaux issus de la Pépinière Départementale destinés à embellir les espaces publics du département sont ainsi exempts de toute molécule phytosanitaire rémanente.

 

Depuis près d’une dizaine d’années, en partenariat avec le CIVAM bio (Centre d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural), le Département contribue, à travers l’action de la pépinière, au déploiement de haies auxiliaires sur les exploitations en bio. Plus de 3 400 plants ont ainsi été distribués par l’intermédiaire du CIVAM sur la campagne 2018-2019 à plusieurs de ses adhérents, candidats à l’implantation de haie sur leurs exploitations.

Un outil pour la reconquête des friches

 

La Communauté de Communes Albères Côte Vermeille Illibéris a initié un travail d’inventaire des propriétés publiques sur son territoire (localisation et état) afin d’envisager, dans certaines situations, l’opportunité de remettre en place des plantations pérennes et dont l’entretien serait assuré par le biais d’un chantier d’insertion.

 

Dans ce cadre, la plantation de chênes lièges avait été envisagée, en partenariat avec l’Institut Méditerranéen du Liège – IML. Cette action s’inscrit dans le prolongement du partenariat établi de longue date avec l’IML et qui consiste à la fourniture de près d’un millier de plants de chênes lièges par an à la structure, pour la réalisation de plantations de démonstration et expérimentation, ainsi que pour la restauration de boisement après incendie.

De plus, compte tenu de la présence de l’ESAT des Micocouliers (Sorède – production de fouet, cravache,…), sur le territoire considéré, la relance de plantation de cette essence en partenariat avec cette structure, pourrait également être étudiée, dans le cadre de ce projet communautaire.

Labellisation « Végétal Local »

 

La Marque « Végétal Local », propriété et gérée à ce jour par l’Office Français de la Biodiversité, a été créée en 2015 afin de contribuer à la préservation des caractéristiques naturelles des végétaux locaux en conservant leurs propriétés génétiques intrinsèques.
En effet, la flore naturelle, et parfois même endémique a développé depuis des siècles des adaptations génétiques particulières à des caractéristiques écologiques, pédologiques, géologiques, climatiques propres à un territoire donné. C’est bien cette adaptation qui garantit la bonne résistance et le développement correct des végétaux dans une région spécifique.

L’objectif poursuivi à travers cette démarche de valorisation et de traçabilité des végétaux est donc de garantir la conservation de la diversité génétique des végétaux locaux afin de proposer des gammes adaptées à un territoire donné.

Les végétaux labellisés sont donc issus de collecte de graines ou boutures en milieu naturel (où ils sont naturellement présents) sur des sites clairement identifiés et référencés, et sont proposés à la plantation dans la même région d’origine des prélèvements.

 

Valorisation des pratiques exemplaires de la pépinière départementale

A noter que ce mode de production de plants, est déjà mis en pratique au sein de la pépinière départementale au travers de programmes de multiplication spécifiques qui a des programmes spécifiques pour certaines variétés (arbousiers, chênes lièges, gattilier…).

 

La labellisation des plants issus de ce processus de production, doit permettre par la même de valoriser les pratiques exemplaires de production d’ores et déjà mises en œuvre au sein de la pépinière départementale.
A noter également depuis fin 2019, l’émergence avec l’aide du Département, d’une nouvelle association, « Arbre et Paysage 66 », dont l’objet premier est de contribuer au développement de plantations d’arbres et arbustes en milieu rural, à travers notamment la mise en place de haies champêtres.
Ces plantations doivent contribuer efficacement au maintien et au redéploiement de la biodiversité sauvage et cultivée, à l’amélioration des sols et des ressources en eau, à la limitation des risques naturels (érosion des sols, incendies, inondations, changements climatiques…), à la redéfinition des paysages champêtres et à la diversification des activités et ressources du monde rural.

 

Cette action s’inscrit par ailleurs dans cette orientation de valorisation et d’utilisation à l’occasion de ces projets de plantation, de végétaux autant que possible labellisés « Végétal Local ».

 

L’appui du Département à cette structure associative, s’est notamment traduit par la mise à disposition de plants issus de la pépinière départementale.
Aussi et afin d’accroître notre action dans ce domaine, et d’étendre par la même, la gamme de plants et végétaux potentiellement labellisés « Végétal Local » au niveau de la pépinière départementale, l’association « Arbre et Paysage », s’est proposée d’assurer à son niveau, la collecte de graines ou boutures en milieu naturel, et à les fournir à la pépinière départementale, en remplacement de graines ou sujets aujourd’hui achetés dans le commerce, pour être mis en production au sein des installations de la pépinière.

 

Au regard de la convergence de nos objectifs respectifs, les bases de ce partenariat, ont été traduites sous la forme de l’établissement d’une convention cadre, entre l’association « Arbre et Paysage » et le Département.

Un partenariat qui se veut également faciliter le travail de substitution et d’évolution de la liste des plants proposés par la pépinière, afin de tendre toujours plus vers une gamme de végétaux la mieux adaptée à notre environnement et aux conditions climatiques de notre département.

Contacts

Direction Territoires et Mobilités

Direction Territoires et Mobilités

Service Foncier rural, agriculture et alimentaire

04 68 57 81 51

24 Quai Sadi Carnot BP 906

66906

PERPIGNAN

Je dépose une candidature

Vous recherchez un stage ou un emploi et souhaitez nous envoyer une candidature ?

Contacts

Direction Territoires et Mobilités
Service Foncier rural, agriculture et alimentaire
24 Quai Sadi Carnot BP 906
66906 PERPIGNAN
Tél. 04 68 57 81 51
Liens utiles
à lire aussi
actualite

Pose de la première pierre de la MSP de la Côte Vermeille

08 octobre 2021
actualite

Soyez prêt, la fibre du Département arrive chez vous ! 

Mars 2021
actualite

Lancement de la saison estivale : quand le Département valorise « la magie » du Pays catalan

28 avril 2022
actualite

Mieux-vivre dans les Pyrénées-Orientales

Assemblée plénière du jeudi 2 juin 2022
Un département pilote de l'adaptation au changement climatique : le projet ECTAdapt Vos élu.e.s Appel à projet Cyclotourisme : pour un Tourisme Durable, Solidaire et Innovant