Skip to content
  1. Accueil
  2. Mon département
  3. Mon Conseil Départemental
  4. Le budget
  5. Un budget 2022 pour combattre les inégalités et assurer l’avenir

Un budget 2022 pour combattre les inégalités et assurer l’avenir

Un investissement massif pour le territoire : 160.9 M


Le Département poursuit son effort en matière d’investissement et se donne les moyens de défendre les priorités du mandat avec une augmentation de plus de 11 % pour 2022.
Ce chiffre ramené à un ratio par habitant correspond à 337 € par habitant alors que la moyenne nationale se situe à 220 € par habitant, cela signifie que le Département des Pyrénées-Orientales investit fortement par rapport à un autre Département de la même strate.

Les priorités 2022

 

Les solidarités : 471 M€

 

REVALORISER le travail de celles et ceux qui accompagnent les personnes en perte d’autonomie. Le Département a voté, le 25 novembre dernier, la revalorisation des salaires pour le secteur de l’aide à domicile relevant de la branche associative (+3 M€). Cette nécessaire revalorisation implique une augmentation des dépenses de solidarité. Pour les personnes âgées, le montant de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) passe à 61 M€ pour 2022, soit une augmentation de +12,5 M€. Pour les personnes en situation de handicap, le montant de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) s’élève à 23,3 M€, soit +1,4 M€.

 

 

Travailler toujours mieux l’INSERTION des bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) avec un budget de 23 M€ alloué aux différents dispositifs, ce qui représente près de 15 % du montant de l’allocation RSA. La plateforme objectifemploi66.fr a, par exemple, permis à 190 personnes de sortir du dispositif RSA. L’allocation RSA pèse aujourd’hui plus de 26 % des dépenses réelles de fonctionnement de la collectivité avec 21 917 foyers bénéficiaires.

 



 

 

Renforcer les actions de PRÉVENTION et d’ACCUEIL auprès des enfants de l’Aide Sociale à l’Enfance pour un montant de 53,9 M€(en augmentation de +6,5 M€) avec notamment la création de 60 places supplémentaires.

L’aménagement durable et solidaire du territoire : 170,6 M€

 

 ACCÉLÉRER le déploiement du Très Haut Débit, le plus grand chantier d’aménagement du territoire de ces dix dernières années, en 2022, le Département y consacrera 61,1 M€. Actuellement, 24 communes sont raccordées à + de 80 % et 81 communes le seront en 2022. L’objectif est de couvrir les 190 communes d’ici 2024. Coût total : 194 M€.

 

Le Département se mobilise pour assurer les MEILLEURES CONDITIONS d’accueil et d’apprentissage dans les collèges publics des Pyrénées-Orientales avec un budget pour l’aménagement, la rénovation et la construction des collèges à hauteur de 21,7 M€.
À noter la construction de deux nouveaux collèges : au Boulou et à Claira ainsi que la reconstruction du collège Camus de Perpignan. Des études de programmation sont en cours pour des restructurations aux collèges de Saint-Estève, de Prades, de Cabestany, d’Estagel et
d’Arles-sur-Tech.

 

Soutien au logement social : 9,2 M€

 

Travaux du port de Port-Vendres : 7,2 M€

 

Aide aux communes : 19 M€

 

Le Département s’est engagé à CONSTRUIRE 265 km de VELOROUTES en 5 ans (engagement 21 de la démarche Imagine les P-O.), pour 2022, le programme « mobilités douces » prévoit la création d’aires de co-voiturage et de véloroutes pour 11 M€ sur un budget total de 44,6 M€ affectés aux routes.

 

Programme d’amélioration des réseaux d’eau et d’assainissement : 8,2 M€

La citoyenneté : 128,3 M€

 

 Pour ASSURER un service public de la sécurité civile de qualité sur tout le territoire, le Département a décidé d’augmenter sa participation au Service départemental d’incendie et de secours à hauteur de 24,1 M€ . Quant aux investissements, la subvention s’élèvera à 7,5 M€ pour moderniser bâtiments et matériels, réaliser des nouveaux centres de secours et acquérir de nouveaux équipements.

 

 Le Département conduit une politique volontariste et INNOVANTE en matière de culture et patrimoine, en 2022, la création de salles immersives pour 400 000€ dans les sites historiques illustrent cette volonté mais aussi des travaux au château de Castelnou pour 300 000€ et la construction des nouvelles archives départementales pour 1, 3 M€. Le Département soutient les acteurs culturels des Pyrénées-Orientales : avec des aides directes pour un montant de 910 000 € mais aussi grâce à sa programmation culturelle qui s’élève à 145 000 €.

 

 

 

Le Département participe au fonctionnement de l’UDSIS pour 800 000 €, l’Union Départementale Scolaire et d’Intérêt Social fournit des repas aux collectivités adhérentes et propose des loisirs aux publics scolaires.

Et toujours, une gestion saine…

L’encours de la dette est de 184,1 M€, c’est-à-dire un niveau d’endettement faible qui correspond à 386€ par habitant et qui se situe donc en de ça de la moyenne nationale pour des collectivités de même catégorie (proche de 514 € par habitant en 2021). Selon les derniers chiffres connus, le Département des Pyrénées-Orientales se situe parmi les 20 Départements les moins endettés de France.
Le chiffre de l’épargne brute est également un bon indicateur de la santé financière et du niveau d’indépendance de la collectivité.
Pour le Département des Pyrénées-Orientales, elle atteint 19,7 M€ en 2022 contre 22,6 M€ en 2021.
En 2021, la capacité de désendettement était inférieure à 3 ans.

ET AUSSI …

Assemblée Départementale – 16 Décembre 2021

MOTION

Non à la Fermeture de la ligne ferroviaire Rivesaltes – Saint Martin Lys, fer de lance du tourisme de la vallée du Train Rouge.

La Direction Régionale SNCF Réseau, a décidé de ne pas renouveler au 31 décembre prochain, la convention qui autorise les circulations du Train Rouge entre la commune de Rivesaltes dans le département des Pyrénées-Orientales et la commune de Saint-Martin-Lys dans le département de l’Aude. Cela aurait pour conséquence la fermeture de la ligne à tout trafic.
Cette décision, si elle est confirmée, est lourde de conséquences pour les territoires du Pays Cathare et des Fenouillèdes. Elle anéantit les efforts de valorisation de nos patrimoines historiques et naturels portés par les Départements, les intercommunalités, les communes et met en difficulté les entreprises qui animent nos territoires. Alors que le Premier ministre Jean Castex déclarait le 12 décembre dernier que les petites lignes ferroviaires étaient “un investissement d’avenir», promettant leur remise en état «partout» en milieu rural, nous, élu.es du Département des Pyrénées-Orientales, partenaire institutionnel du syndicat mixte du train rouge, demandons que le gouvernement se mobilise afin que le groupe SNCF réseau, s’engage à poursuivre l’entretien régulier de cette ligne. Elle est un outil indispensable à la mobilité en milieu rural, au transport de marchandises et au développement de l’économie touristique du Pays Cathare et des Fenouillèdes

➜ Plus de sécurité sur la RN 116 : avis défavorable au projet de l’Etat.

 

La RN 116 qui relie la plaine à la montagne jusqu’à l’Andorre fait l’objet de plusieurs projets d’aménagement notamment entre Ille-sur-Têt et Prades pour optimiser l’itinéraire existant. Le Département émet un avis défavorable quant aux aménagements proposés dans le dossier d’enquête préalable à la Déclaration d’Utilité Publique. Il souhaite, après consultation des différentes communes concernées, un projet plus ambitieux notamment en matière de sécurité routière et de liaisons en mode « doux ».

➜ Un nouveau schéma des solidarités à élaborer pour 2022-2027

 

Voté en 2018, le schéma des solidarités 2018-2021, co-construit avec les professionnel.les et partenaires, a permis de créer notamment le conseil départemental de l’inclusion sociale pour répondre aux problématiques d’accès aux droits. 62 % des 66 actions contenues dans ce schéma ont
été réalisées malgré un contexte sanitaire contraignant. Le bilan de ce schéma des solidarités pose les contours du prochain (2022-2027) qui s’attachera aux besoins de proximité, d’accompagnement au numérique ou encore d’articuler le champ social et sanitaire.

➜ De nouvelles mesures pour la protection de l’enfance en 2022

 

Le nombre d’enfants en danger continue à augmenter. Les deux confinements ont également dégradé certaines situations familiales avec une augmentation de 40 % des informations préoccupantes entre 2020 et 2021. Depuis septembre 2021, les placements d’urgence se multiplient alors que les places d’accueil et les assistants familiaux manquent.
Le Département prévoit notamment la création de 120 places supplémentaires pour 3,8 M€ en 2022 et aussi la création de postes divers.

➜ Nouvel appel à projets pour aider le retour à l’emploi : « ensemble faisons rimer économie locale et solidarité »

 

En rapprochant le mode de l’insertion et l’économie locale, le Département entend favoriser l’accès à l’emploi des allocataires du rSa en associant des entreprises à l’aide d’un nouvel appel à projets 2022-2023 « Ensemble faisons rimer économie locale et solidarité ». 7 candidatures ont été retenues avec des propositions diverses de coaching, des ateliers, des actions de promotion et de communication à destination des allocataires du rSa, et pour une durée de 2 ans.

➜ 2 projets ont été retenus pour faire des Pyrénées-Orientales, une « destination Vélo » attractive !

 

Pour mettre en place des actions de promotion et de structuration de l’offre cyclotouristique, le Département retient 2 projets. Celui de la commune de Mosset qui souhaite proposer la location de vélos et des circuits vélo ainsi que la création d’un relais-étape pour cyclotouristes, proposé par la commune de Laroque-des-Albères.

➜ Le Département déploie les équipes de conseillers et ambassadeurs du numérique

 

Pour accompagner le développement de l’ère numérique, la mise en place de l’e-administration et faciliter les démarches administratives, le Département s’engage, aux côtés de l’État, à recruter 10 ambassadeurs du numérique, allocataires du rSa et 11 conseillers numériques afin d’accompagner GRATUITEMENT les habitant.e.s du territoire aux usages du numérique. Les agents recrutés ont été formés à l’AFPA de Rivesaltes et à l’IDEM du Soler, et leur déploiement est actuellement en cours selon les besoins recensés.

➜ 30 M€ pour le SDIS 66 entre 2022 et 2025

 

Le Département s’engage à hauteur de 30 M€ pour les 4 prochaines années sur un programme d’aide à l’investissement pour les pompiers des Pyrénées-Orientales, soit 7,5 M€ par an. Le Département donne, au SDIS 66, les moyens de moderniser ses bâtiments et matériels, de répondre aux nouveaux besoins en terme de sécurité civile ou encore de réaliser de nouveaux centres de secours comme à Rivesaltes, Le Boulou, Areglès-sur-Mer, Le Barcarès et Banyuls-sur-Mer.

Je dépose une candidature

Vous recherchez un stage ou un emploi et souhaitez nous envoyer une candidature ?

Contacts

Le Département des Pyrénées-Orientales
24, quai Sadi Carnot
66906 Perpignan cedex
Tél. 04 68 85 85 85
DOCUMENT À TÉLÉCHARGER
à lire aussi
actualite

Nouvelle plateforme départementale de la mobilité solidaire

27 octobre
actualite

MIG du 14 novembre : délocalisation de l'entraînement des joueurs de l'USAP à Prades

Dans le cadre des missions d'intérêt général
agenda
16 décembre 2022

Présentation de la Société Publique Locale TRIO Pyrénées

Réunion publique
actualite

Pourquoi partir ailleurs ? La magie est ici !

Campagne hiver 2023
Un département pilote de l'adaptation au changement climatique : le projet ECTAdapt Vos élu.e.s Appel à projet Cyclotourisme : pour un Tourisme Durable, Solidaire et Innovant