Aller au contenu principal

Exposition “Ja l’hem fet ! On l’a fait !

C’est à l’occasion de la Semaine des droits des femmes, que vous est proposée l’exposition photo “Ja l’hem fet ! On l’a fait ! de Cendrine Margail, jusqu’en juillet 2020.

 

Présentation de l’exposition

 

L’exposition Après la présentation d’une première série photographique en 2019 mettant à l’honneur des femmes agissantes du département, série intitulée « Ho Podem fer ! » et installée au Palais des rois de Majorque lors de la semaine des droits des Femmes, l’exposition est passée par le Centre de Sculpture Romane de Cabestany, où quelques nouveaux portraits sont apparus… Depuis, enrichie de plusieurs nouveaux portraits résultant de rencontres diverses, elle est désormais présentée à la Maison de la Catalanité jusqu’au 3 avril 2020, prolongée jusqu’en juillet 2020.

Grâce à ces deux années de rencontres avec des femmes du département des Pyrénées-Orientales, Cendrine Margail a ainsi pu collecter 30 portraits qui interrogent sur la place des femmes dans notre société.Cette série enrichie intitulée « Ja l’Hem fet ! » questionne en effet le rapport des femmes à la société, à leur place que ce soit à travers leurs expériences professionnelles ou leur rapport au monde au travers de leurs passions. Présentée dans une armoire de grand-mère restaurée et rehaussée de guirlandes lumineuses, une seconde série de photographies «La femme n’existe pas…» interroge quant à elle sur le corps des femmes à la façon d’un cabinet de médecine. Des «bouts de corps» de femmes anonymes mais qui s’assument sous l’œil bienveillant de la photographe, et laissent à voir le corps de façon surprenante, avec des angles particuliers accentués par les contenants et leurs différents formats.
Cendrine Margail propose un regard décalé sur la société et donne à ses modèles la possibilité d’exprimer une part d’intime, de rêves partagés au gré de ses rencontres et des liens noués avec ses modèles.

Présentation de la photographe : Cendrine Margail

« Depuis l’adolescence, Cendrine Margail ne se déplace jamais sans son boîtier. Elle glane des images de paysages, de concerts, réalise des portraits ou saisit sur le vif des instantanés drôles ou émouvants. Depuis l’adolescence encore, Cendrine est aussi féministe. Elle soutient et défend les droits des femmes parce que oui, il y a encore du boulot en 2020 !Construisant ses expositions comme de véritables histoires visuelles, Cendrine nous invite aujourd’hui à croiser photographie et féminisme avec les séries «Ja l’Hem fet !» et « La Femme n’existe pas … » dans lesquelles on retrouve le côté décalé qui constitue sa signature.
En parlant de signature, Petula Scarpini c’est elle aussi, un pseudo d’artiste choisi avant ces premières expositions quand son statut d’artiste-photographe n’était peut-être pas encore complètement assumé, mais forte de ces expériences et rencontres, elle signe à VISA OFF en 2017sa première exposition sous son vrai nom. Cette photographe autodidacte, passionnée, travaille naturellement sur support numérique mais depuis 2020 et avec son ami le photographe sétois Daniel Alonzo, elle se forme à la technique du développement argentique pour se lancer dans de nouvelles aventures photographiques.»

Structures

Maison de la Catalanité

04 68 08 29 35

04 68 08 29 30

Place Joseph Sébastia Pons

66000

Perpignan

Je dépose une candidature

Vous recherchez un stage ou un emploi et souhaitez nous envoyer une candidature ?