Skip to content

Je suis professionnel·le

Outils et fiches réflexes pour les professionnel·le

La MIPROF, en collaboration avec des équipes pluridisciplinaires d’expert·e·s et de professionnel·le·s, a conçu des outils de formation sur les violences faites aux femmes : courts-métrages et livrets d’accompagnement, fiches réflexes spécifiques à certaines professions, clips vidéo « paroles d’expert.e.s »… Ces outils s’adressent à l’ensemble des professionnel·le·s susceptibles d’intervenir auprès des femmes victimes de violences : professionnel.le.s de la santé, du social, de l’éducation, de la sécurité, de la justice…

 

En complétant un formulaire en ligne directement sur le site stop-violences-femmes.gouv.fr, vous pourrez télécharger :

Le kit « Anna » : violences au sein du couple

Le kit « Elisa » : violences sexuelles

Le kit « Tom et Léna » : impact sur les enfants des violences dans le couple

Le kit « Protection sur ordonnance »

Le kit « Bilakoro » : repérage et prise en charge des mineures face aux mutilations sexuelles

Le kit « Harcèlements et violences sexuels dans les transports »

Le kit « Mariages forcés » repérage et prise en charge des filles et femmes victimes de mariages forcés

 

Les modèles d’attestations et de certificats pouvant être établis par la.le professionnel.le

Les clips vidéo « paroles d’expert.e.s » approfondissant certaines notions clés du socle commun de connaissance sur les violences

 

Pour répondre aux spécificités de certaines professions, des fiches-réflexes ont été élaborées. Pour les professionnel.le.s de santé (livret d’accompagnement des court-métrages « Anna » et « Elisa »), les travailleurs sociaux et travailleuses sociales, les infirmièr.e.s et les avocat.e.s (livret d’accompagnement de court-métrage « Ordonnance sur protection ») ces fiches-réflexes sont dans les kits accessibles une fois le formulaire complété.

Pharmacie : comment accueillir une victime ?

« Tous les jours, des milliers de patientes poussent la porte d’une pharmacie. Avec plus de 22 000 officines et une densité d’une pharmacie pour 2900 habitants, le pharmacien se trouve en première ligne pour accueillir les victimes de violences ».

Affiche pharmacie violence contre les femmes

Vous retrouvez dans le document « Accueil à l’officine des femmes victimes de violences : repérer, conseiller et orienter » des conseils (les cinq phrases clés) qui permette d’avoir une posture professionnelle adaptée, ainsi qu’une affiche téléchargeable par les pharmacien.ne.s pour permettre de susciter le dialogue et ainsi inciter les femmes victimes de violences à se confier (affiche réalisée dans le cadre de la campagne de la Mission Interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains).

 

Ernestine Ronai, coordinatrice nationale « violences faites aux femmes » de la MIPROF ; Annie Garcia, conseillère technique. Actualités pharmaceutiques n° 540, novembre 2014 (Elsevier Massion SAS)

Je dépose une candidature

Vous recherchez un stage ou un emploi et souhaitez nous envoyer une candidature ?

Contacts

ODVEF 66
Observatoire des violences faites aux femmes du Département des Pyrénées-Orientales
DOCUMENT À TÉLÉCHARGER
Plaquette d’information pour les femmes victimes de violences conjugales