Clocher de VINCA

Clochers

1 rue des Jardins de la Mairie
66320 VINCA

Eglise paroissiale Saint Julien et Sainte Basilisse

Situation Dans le village.

Clocher tour

Eglise construite au XVIII° siècle. Clocher du XVII° siècle.

Baroque

Voir l'image en grand

Historique

Une église était déjà citée au XI° siècle, on sait qu’elle fut reconstruite une première fois vers 1400.

L’édifice actuel ne conserve rien de ses premières constructions, il a été édifié de 1734 à 1769, dans le style gothique roussillonnais.

La nef de Vinça est la plus gothique de toutes les nefs du Roussillon du XVI° au XVIII° siècle.

Les fonds pour la construction de l’édifice proviennent de la générosité d’un marchand de Perpignan : D. Carlos Perpinya y Solera, ingénieur Laurens, architecte Pierre Figeac de Narbonne, maître maçon, Jean Segui.

Description

Il s’agit d’un édifice à nef unique, composé de cinq travées, avec chapelles latérales voûtées sur croisées d’ogives. Il est terminé par une abside à cinq pans, avec chœur en voûte rayonnante.

On y accède par un portail en marbre rose de Villefranche situé au sud. Il a été édifié de 1766 à 1769, avec un style baroque classicisant.

L’église comporte un autre portail en plein cintre au nord, également en marbre rose.

L’édifice est appareillé en moellons de granite. Le clocher de plan carré et d’une hauteur de 30m, a été élevé en 1630.

Il est flanqué d’une tourelle circulaire renfermant un escalier en colimaçon à l’angle sud-est.

Le clocher est divisé en trois parties par deux bandeaux moulurés. Sur les deux niveaux supérieurs, il est percé d’une baie géminée de type roman, celles du sommet plus hautes, sont incluses dans une baie en plein cintre, surmontées d’un oculus.

Sur la face sud, cet oculus est remplacé par le cadran de l’horloge.

Le clocher est couronné de sortes de créneaux, surmontés de sphères ou de pyramidions en alternance. Une cage en fer est située sur la terrasse.

Cinq cloches sont placées dans le clocher.

La première (diam 100 cm) date du XVII° siècle et porte l’inscription :

" Ave Maria gracia plena tecum Sta Iuliane Sta Basilisa orate pro nobis
Christus a fulgure et tempestate Christus vincit Christu sregnat Christus imperat
Senior Joan Marty doctor en Lleis te et ab omni malo nos defendat son obrers
Y lo senio Iulia Verges de Vinça. "

Fondeur non lisible

La deuxième cloche (diam 80 cm) semble dater du XIX° siècle, elle porte l’inscription :

" Marie Antoinette Augustine
parrain Edouard de Massia
marraine Antoinette de Llazerne de Pontich "

La troisième cloche (diam 60cm) date de 1888, elle porte l’inscription :

" Marie Joséphine Emilienne
Parrain Louis … ?
Marraine Joséphine Echernier
Curé Dque Oopy Massot… ?
Toulouse 18888. "

La quatrième cloche située dans le campanile en fer est datée du XVIII° siècle, c’est la cloche des heures.

La cinquième cloche située au même endroit datée du XVIII°-XIX° siècle, est la cloche des quarts.

L’église conserve une porte avec pentures, les boiseries de la sacristie, une chaire (1772), un grand orgue (1754), onze retables (XVII° et XVIII° siècles) tous très beaux, celui du chœur est à baldaquin, une Vierge du XIV° siècle, une Pietà du XV° siècle, une mise au tombeau (XVI° siècle).

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter