Clocher de TROUILLAS

Clochers

Avenue des Albères

66300 TROUILLAS

Eglise paroissiale Saint Assiscle et Sainte Victoire

Situation Dans le village

Clocher mur

Eglise des XII° et XIII°siècles, remaniée en 1776. Clocher mur moderne.

Roman / Baroque / Moderne

Voir l'image en grand

Historique

Le lieu de Trouillas est cité pour la première fois en 844.

L’édifice est mentionné pour la première fois en 1139.

L’église et le village primitifs étaient enfermés dans une "cellère".

En 1139, l’évêque d’Elne Udalguar de Castellnou lègue l’église Saint Assiscle au chapitre d’Elne qui en conservera la seigneurie jusqu’à la fin de l’ancien régime.

L’église romane a subit des transformations à différentes époques, elle fut notamment surélevée et fortifiée.

Description

Il s’agit d’un édifice à nef unique couvert en berceau brisé et terminé par une abside semi-circulaire.

La nef est bordée de chaque côté de deux chapelles latérales rajoutées postérieurement.

Celles du nord portent la date de 1716.

L’église a été très transformée aux époques tardives. La surélévation des murs a permis de fortifier l’édifice.

On accède à l’édifice à l’ouest par une porte d’entrée en plein cintre en pierres calcaire qui porte la date de 1776. Elle a peut être été construite à partir de matériaux de réemploi d’une porte romane.

L’édifice possède un clocher mur à cinq ouvertures.

L’appareil est très recrépi autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, il est composé de pierres et de galets liés au mortier, et consolidés au ciment.

L’église conserve des retables dont celui des Saints Patrons, œuvre de J.P. Giralt (1672 – C), des retables (XVII° siècle) de Saint Sébastien et Saint Gaudérique, des retables (XVIII° siècle) du Rosaire et de la Passion, deux toiles du XVIII° siècle, et deux cloches.

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter