Clocher de TERRATS

Clochers

Avenue du Vallespir
66300 TERRATS

Eglise paroissiale Saint Julien et Sainte Basilisse

Situation Au centre du village

Clocher mur

Eglise du XII° siècle, fortifiée au XIV° siècle, restaurée au XVIII° siècle.

Roman / Gothique / Baroque

Voir l'image en grand

Historique

Le territoire de Terrats est mentionné pour la première fois en 844.

Son église est citée en 1081.

Elle était une possession de l’abbaye d’Arles.

Entre 1208 et 1228, les Templiers du Masdeu acquièrent Terrats en sa totalité et la seigneurie leur est confiée en 1271.

L’église fut fortifiée au XIV° siècle.

En 1767, le toit de l’église et du clocher ont été refaits à la suite d’un incendie provoqué par la foudre.

Elle fut restaurée de 1735 à 1767 ( démolition de mâchicoulis).

Description

Il s’agit d’un édifice de grandes dimensions à nef unique couvert en berceau brisé, terminé par un chevet semi-circulaire et surélevé aux XIV° et XV° siècles. Nef et abside ont la même hauteur.

Contre l’abside et les murs de la nef est appliquée une rangée de logettes en bretèche, percées de mâchicoulis en bras et de meurtrières dans les parois qui éclairent l’édifice.

Des chapelles latérales rajoutées de chaque côté de la nef donnent à l’édifice un plan en forme de croix latine.

On accède à l’édifice au sud, grâce à une porte en plein cintre appareillée en marbre mais actuellement obstruée (style roman tardif).

Le clocher mur tardif comme les chapelles, se tient à l’ouest et abrite deux cloches en bronze, l’une datée de 1833, œuvre du fondeur roussillonnais R. Cribailler, et l’autre datée de 1997.

L’édifice est très recrépi, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur, mais par endroits on peut voir des moellons grossiers et des galets liés au mortier avec chaînage d’angle en pierres de taille et imitation de l’appareil sur le crépi.

L’église conserve une croix de marbre trilobée (XVI° siècle, à l’extérieur de l’église), les retables du chœur (XVII° siècle), du Rosaire (XVIII° siècle), une croix processionnelle du XVI° siècle (C), un calice (fin XVI° siècle).

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter