Clocher de SALSES LE CHATEAU

Clochers

Boulevard Jean Jaures
66600 SALSES LE CHATEAU

Eglise paroissiale Saint Etienne

Clocher tour

Eglise du XVI° siècle, remaniée aux XVII°, XIX° et XX° siècles.
Clocher de la fin du XVII° siècle.

Gothique / Baroque / Moderne

   

  Voir l'image en grand

Historique

L’église actuelle remplace l’ancienne église romane Saint Etienne consacrée en 1114, et détruite en même temps que le village, sur ordre de Ferran el Catholic en 1497.

Le bourg où s’élevait l’église de 1114, occupait l’emplacement actuel du château. Après la mise à sac par les français, il fut choisi ensuite par les espagnols pour y construire une forteresse.

Sur le territoire de Salses, s’élevaient trois autres églises, une seule est actuellement conservée, l’église de Garrieux.

La nouvelle église fut érigée entre 1552 et 1584. Sa construction débute par un marché passé avec un maçon en 1551.

Elle fut remaniée aux XVII° (restaurée sous Louis XIV). La date de 1693 figure sur la clef du portail d’entrée nord, et nous indique que le portail et le clocher qui le surmonte ont été reconstruits à la fin du XVII° siècle.

Cette église a été encore remaniée au XIX° siècle et, en 1966, la voûte de la première travée de la nef s’écroula. L’édifice est alors complètement reconstruit dans ses parties hautes, seuls sont conservés dans l’état ancien, le portail et le clocher.

Description

Il s’agit d’un édifice à nef unique terminé par un chœur pentagonal, bordé de chapelles latérales et doté d’une couverture récente qui remplace la voûte en croisées d’ogives d’origine.

Le clocher tour placé au nord est au-dessus de la première chapelle latérale est de style baroque. Il est composé de deux étages. Un cordon mouluré d’une doucine en souligne la base. Au-dessus font saillie à différents intervalles deux autres cordons, dont le plus élevé en briques, souligne l’horloge moderne sur la face nord.

A la partie supérieure de ce premier étage de la tour renfermant l’horloge, fait saillie une corniche profilée de deux bandeaux surmontée d’un cavet. Le plus élevé en ressaut marque la séparation entre les deux étages.

L’étage supérieur en briques est ajouré sur chaque face d’une baie, trois d’entre elles renferment une cloche, deux datent de 1873 et la troisième de 1817. Ces baies en plein cintre sont profilées de fasces et les pilastres sont supportés par des chapiteaux ioniques. Il est couvert d’une toiture à pavillon.

Un crépi récent dissimule l’appareil en grande partie. On peut néanmoins observer de part et d’autre du portail nord un appareil régulier de calcaire.

Ce portail en plein cintre par lequel on accède à l’édifice est appareillé de calcaire.

L’église conserve une cuve baptismale et un bénitier du XVIII° siècle, un Christ du XVI° siècle, et de nombreuses statues ( XVII° et XVIII° siècle).

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter