Clocher de SAINTE MARIE LA MER

Clochers

Place Mairie
66470 SAINTE MARIE LA MER

Eglise paroissiale Sainte Marie, Notre Dame des Anges, ou Notre Dame de l’Assomption

Situation Dans le village.

Clocher mur

Eglise d’origine romane, remaniée du XVII°, au XX° siècle.

Moderne

 

Voir l'image en grand

Historique

Cette église est mentionnée pour la première fois vers 1150. Elle fut incorporée à la vicomté de Canet, créé par le roi Sanche en 1322, en faveur de Guillem III de Canet.

L’abside très élevée a du être fortifiée en même temps que la nef.

L’édifice a subit d’importants remaniements en 1648.

La nef a été détruite au XVIII° siècle, pour être remplacée par l’actuelle, prolongée d’une travée à la fin du XX° siècle (1961).

Description

L’église était incorporée à la forteresse de 1198, dont il reste quelques vestiges de muraille.

Il s’agit d’un édifice à nef unique couvert en berceau brisé, terminé à l’est par une admirable abside romane de plan pentagonal (XIII° siècle). Le vaisseau est bordé de quatre chapelles latérales au nord et au sud.

L’abside très élevée a due être surélevée en même temps que la nef . Cette dernière a été détruite au XVIII° siècle et remplacée par l’actuelle qui comporte des matériaux de remploi tels que la porte.

On accède à l’édifice par un portail en marbre blanc, celui-ci a été réutilisé quand la nef a été reconstruite. Il est aujourd’hui à l’ouest.

Le sol de l’église a été surélevé au cours des derniers siècles, à cause des innondations.

Les fenêtres présentent des décors de frises en dents d’engrenage.

Le clocher mur se tient à l’ouest et contient une cloche en bronze (hauteur : 43cm; diam. : 56cm ; note : Fa dièse) et porte l’inscription :

" Sancta Maria mater dei et sancte Bartholome ora te pro nobis 1644 te deum laudamus ".

Elle est ornée d’une croix et de quatre médaillons.

L’abside est remarquablement appareillée de pierres de taille de couleur blanche. Les fenêtres, colonnes et chapiteaux sont ornés de reliefs de type végétal très stylisés.

L’église conserve un linteau sculpté de marbre blanc (X° siècle), des retables, des statues, des peintures (XVII°, XVIII° et début XIX° siècle), une cuve baptismale, et des vitraux de Lerner.

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter