Clocher de SAINT FELIU D'AVALL

Clochers

92 avenue du Canigou
66170 SAINT FELIU D'AVALL

Eglise paroissiale Saint André

Situation Au centre du village

Clocher tour

Eglise d’origine romane, remaniée aux XVII° et XVIII° siècles. Clocher du XIX° siècle.

Roman / Baroque / Moderne

 

Voir l'image en grand

Horaires d'ouverture L'église est ouverte à la demande, se renseigner en mairie pour les clefs.

 

Historique

La paroisse de Saint André fut une des deux paroisses qui s'établirent sur l'ancien village de Saint Féliu.

Un édifice est mentionné pour la première fois en 1106. Mais il a été remanié profondément par la suite, comme l’indique la date de 1696, sur la porte ouest, puis la date de1772 sur cette même façade.

Le dernier agrandissement date de 1864.

En effet, en 1851 l’abbé Bernis nommé curé de Pézilla, trouve que l’église est trop petite, en 1856 il réunit le conseil paroissial afin de décider des travaux d’agrandissement de l’église.

En 1863, la première pierre des travaux est bénite. Le 19 mars 1865, le gros œuvre est achevé et l’église est bénite. En 1866, l’abbé Bernis quitte la paroisse sans avoir achevé la décoration de l’édifice. Il y reviendra 13 ans après, c’est durant cette période qu’il fera réparer et exhausser le clocher, financé par les habitants.

En 1882, le toit de l’église menace de s’effondrer, et on fait à nouveau appel à la générosité des chrétiens.

En 1904, le conseil de fabrique fait installer l’électricité dans l’église.

Cette église fut inscrite IMH en 1926.

Description

L’église romane en galets de rivière n’avait qu’une seul nef, avec une abside polygonale (ornée d’arcatures et de lésènes à l’extérieur), et semi-circulaire à l’intérieur. La fortification semble postérieure à l’époque romane.

On y accède par une porte en marbre en plein cintre datée de 1696.

L’édifice fut agrandi par la création d’une église perpendiculaire à celle de l’époque romane, que l’on conserva sous la forme de deux chapelles latérales.

D’autres chapelles furent ouvertes de chaque coté du nouveau vaisseau que termine un chevet carré.

A partir de 1881, l’abbé Bernis fait appel au conseil municipal afin d’exhausser le clocher qui est trop bas, en effet, il n’arrive pas à la hauteur des murs de l’église. Le conseil municipal refusant de donner les fonds, l’abbé Bernis fait appel à la générosité des paroissiens par une souscription, les uns fournissent certains matériaux, les autres les transportent, d’autres donnent de nombreuses journées de travail.

Le clocher s’élève lentement dans le ciel et par manque de fonds, la construction restera en panne un certain temps, et l’abbé ne présidera pas à la finition.

En 1887, l’abbé Blanc remplace l’abbé Bernis. Il devient urgent de finir le clocher. La préfecture accorde alors 1400 F pour le terminer et y placer une horloge.

Le conseil paroissial offre la cloche de l’horloge datant de 1713, don du comte Jean Ignace de Ros de Sorribes et de son épouse Jeanne de Bordes.

Ce clocher contient apparemment deux cloches dans une cage en fer, l’une datée de 1642 et l’autre de 1713.

L’église conserve des retables du maître autel (1654) par Lazare Tremullas et Giralt, du Rosaire (XVII° siècle – C), de la Passion (fin XVII° siècle), de Saint François Xavier (fin XVII° siècle), de Sainte Lucie (fin XVII° siècle), du Christ (XVII° - XVIII° siècle), des éléments d’un retable du XVII° siècle, des toiles (XVII° siècle, Sainte Lucie, trois Saints, une Nativité, l’adoration des mages), des statues des XVII° et XVIII° siècles, une inscription funéraire (1316), une cloche de 1642. Dans la sacristie se trouvent des reliquaires, des statues des XVII° et XVIII° siècles, de l’orfèvrerie d’argent : une croix processionnelle (XV° siècle – C), une croix reliquaire (XIV° - XV° siècles), deux calices (XVII° siècle C ; XVIII° siècle), un ciboire (fin XVIII° siècle, C), deux sceaux (fin XVIII° siècle), un plat de quête (fin XVI° siècle).

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter