Clocher de SAHORRE

Clochers

Rue des Ecoles

66360 SAHORRE

Ancienne église paroissiale Saint Etienne (la vieille)

Situation : A une certaine distance du village, à flanc de coteau.

Clocher tour

Eglise du XII° siècle et clocher tour du XI° siècle.

Roman

Voir l'image en grand

Historique

La première mention de l’église date de 1163, elle est citée comme possession de Saint-Michel de Cuxa.

Le clocher est antérieur à l’église ; il est du même type que celui de Corneilla de Conflent.

L’édifice fut l’église paroissiale de Sahorre, aujourd’hui désaffectée, son mobilier a été transféré dans la nouvelle église.

L’église Saint Etienne la vieille est classée Monument Historique.

Description

C’est une église d’une nef, avec une abside semi-circulaire. Son chevet est orné d’une frise d’arcatures surmontée d’un décor de dents d’engrenage au niveau de la corniche. Elle est percée d’une fenêtre à triple arcatures dont les arcs reposent sur des colonnettes.

Elle est composée d’un appareil de granite en pierres de taille soigneusement ajusté. La nef est couverte par un toit à deux pentes en tuiles canal, tandis que l’abside est couverte de schiste.

Le clocher tour de plan carré, est situé au nord-est de la nef. Il se compose de trois niveaux.

Le 1° niveau est aveugle, le 2° est percé de baies géminées en plein cintre sur chaque face, reposant sur des piliers carrés en maçonnerie. Ces baies sont surmontées par une frise en dents d’engrenage.

Le 3° niveau présente la même disposition, mais les baies géminées reposent sur des colonnettes.

Ce clocher est couvert par un toit pyramidal à quatre pentes en schiste. Son appareil diffère du reste de l’édifice, c’est un mélange de moellons de granite grossiers liés au mortier et de blocs taillés en granite pour le chaînage d’angle, les ouvertures et le décor.

Deux cloches datées de 1818, sont situées dans le clocher.

La petite cloche porte l’inscription :

" Sit nomen domini benedictum l’an 1818 ".

La grosse cloche porte l’inscription :

" Sit nomen dominum benedictum Marie Estienne François Sicart curé l’an 1818 de Sahorre J.B. Decharme ".

Parmi le mobilier qui appartenait à cette église, se trouvait un panneau peint du XIII° siècle, une croix en argent du XIV° siècle, un retable de Sainte Eulalie (XVI° siècle), un panneau peint de Sainte Marguerite (XV° siècle), et une Vierge du XIII° siècle.

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter