Clocher de PLANES

Clochers

Mairie de Planes
66210 Planes
66210 PLANES

Eglise paroissiale Sainte Marie ou Notre Dame de la Merci (MH)

Situation

Un peu à l'écart du centre du village, dans le hameau de Cascarols.

Clocher tour.

Eglise des XI° (?) ou XIII° siècle (?)
Clocher mur postérieur.

Roman

Voir l'image en grand

Historique

L'origine de cette chapelle reste obscure. Par son style de construction, on pourrait la dater du XIII° siècle.
Un des documents des plus anciens concernent cette chapelle date de l’année 1282.

Le lieu de Planès appartenait à la paroisse de Saint Pierre dels Forcats et dépendait du monastère de Saint Michel de Cuxa.

La paroisse de Planès fut soumise à Saint Pierre del Forcats jusqu’à la Révolution française.

Le plan de cette chapelle fait l'objet de nombreuses controverses. Certains y voient une volonté symbolique, à rapprocher de Saint-Michel-de-Cuxa, le plan a pu être inspiré du mystère de la Sainte Trinité. D'autres ont pensé à un mausolée d'origine arabe. Parmi les fonctions supposées, on peut encore se demander aujourd'hui si cet édifice est une chapelle, un oratoire, un édifice défensif ou un tombeau.

Cette église conserve une cloche entre l'autel et les tribunes que les femmes stériles font sonner autant de fois qu'elles veulent d'enfants.

Description

Il s’agit d’un édifice à plan tréflé, avec une nef de forme triangulaire, couverte d'une coupole élevée sur trompes d’angles, posés aux trois angles d'un triangle équilatéral. Les piliers sont réunis les uns aux autres par trois arcs en plein cintre, bouchés chacun par une absidiole en cul de four semi-circulaire.

On accède à l’édifice par une entrée située à l’ouest qui permet d’orienter la chapelle d’est en ouest.

Dans cet édifice, la régularité n'est qu'apparente. En effet, l'appareil en opus incertum est composé de moellons bruts noyés dans du mortier. L'édifice est couvert par de larges fragments de granite imbriqués sur les toitures et tout recouvert d'ardoises. L'édifice est actuellement recrépi et peint en blanc.

Le clocher est moderne du type de ceux que l'on trouve aux alentours. Il se dresse à l’ouest au-dessus de la porte d’entrée. Il est percé de deux baies en plein cintre contenant les deux cloches.

Il est couvert d'un toit à deux pentes, composé d'ardoises comme le reste de l'édifice. Ce clocher mur s'élève sur la coupole, mais autrefois, la coupole était dominée extérieurement par une espèce de tour de bois protégée par un garde-fou. C'est du haut de cette charpente que le clerc sonnait autrefois la messe avec une cloche portative.

L'église conserve une Vierge (XIII° siècle – C), un retable du chœur (fin XVII° siècle), un Christ (XVII° siècle), deux médaillons de bois (XVII° siècle), une croix processionnelle (fin XVII° siècle – C), les pentures de la porte (XV° siècle).

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter