Clocher de OLETTE

Clochers

82 avenue Général de Gaulle
66360 Olette
66360 OLETTE-EVOL

Eglise paroissiale Saint André

Dans le village

Clocher tour

Datation

Eglise du XII°-XVII° siècles et clocher tour du XVII°-XVIII° siècles.

Roman / Baroque

Voir l'image en grand

Historique

L’église primitive fut consacrée à Sainte-Marie en 1075.

Dans la deuxième moitié du XII° siècle, elle devient le siége d’une prévôté dépendant de Serrabonne.

Au XVI° siècle, cet édifice supplante l’église mère d’Evol.

Dès 1597, on s’est préoccupé d’agrandir la petite construction romane.

Elle acquiert en 1602 le statut d’église paroissiale. En 1611, Antoine Gallart, évêque d’Elne, fait la bénédiction du nouvel édifice dédié alors à Saint-André, le titulaire de l’église d’Evol.

Description

L’église actuelle englobe l’église primitive Sainte-Marie constituée d’une seule nef et de son abside semi-circulaire. Les deux autres nefs ont été rajoutées au XVI° siècle.

L’église est composée de moellons de schiste liés au mortier.

Le clocher moderne a succédé à un autre dans lequel le 23 mai 1599 se réunissait l’université de la ville, il devait donc être une tour d’importance. Il est composé de moellons de schiste liés au mortier tandis que le chaînage d’angle et les ouvertures sont composés de briques rouges.

Il est composé de trois niveaux.

Le 1° niveau est le plus élevé, il ne comporte aucune ouverture hormis la porte en plein cintre.

Le 2° et le 3° niveau de même hauteur, sont percés de baies géminées en plein cintre sur chaque face. Ils sont ornés d’un décor d’arcatures dans la partie supérieure, et de lésènes d’angle.

Le sommet est couronné de créneaux. Sur la terrasse se tient une cage en fer forgé contenant deux cloches et surmontée d’une croix. On peut voir une horloge disposée en saillie sur une face au deuxième niveau.

Une troisième cloche se situe à l’intérieur du clocher tour, au troisième niveau.

Les cloches :

La grande cloche porte l’inscription : "+ IHS Augustae Mariae Conceptioni Immaculatae ac proto apostolo Andreae patronis, devotus populus evoletamus hoc tintinabulum consecrat 1630 te Deum laudamus".

La grande cloche de l’horloge porte l’inscription : "+ Sanctae et individuae Trinitati in honorem sanctorum Antonii de Padua et Sebastiani, pia plebs Oletae hoc cymbalum dicat 1630 exurge Antoni beatissime, adiuvia nos".

La petite cloche de l’horloge porte l’inscription "Stephanus plenus gratia et fortitudine ora pro nobis 1841".

L’église conserve des retables du XIX° siècle, des statues de Saint Côme et Saint Damien de 1621, un christ du XVII° siècle, une toile de Saint-Antoine et Saint Sébastien de 1622.

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter