Clocher de MATEMALE

Clochers

Place de la Mairie
66210 MATEMALE

Eglise paroissiale Saint Pierre

Situation : Sur la colline, en haut du village
Typologie : Clocher tour

Eglise d'origine XIII° siècle. Reconstruite au XVII° siècle, remaniée aux XVIII° et XIX° siècles. Clocher tour du XIX° siècle

Baroque / Moderne

Voir l'image en grand

Historique

Le toponyme de Matemale est cité dans les sources à partir de 965.

La première mention de l'église date de 1413, probablement l’édifice primitif fut-il élevé au XIII° siècle.

L'église actuelle nous donne apparemment gravée sur son portail, la date de sa reconstruction, 1626 et les armes de Matemale. L'église a été reconstruite sur un édifice plus ancien du XVI° siècle. Elle a été restaurée en 1628, la construction de l'entrée ouest date de 1769, et la construction des chapelles latérales de 1868-69. Un incendie en 1957 engendre une nouvelle restauration.

Le clocher date de 1869.

Descriptif

Il s'agit d'une église à nef unique, bordée de chapelles latérales et terminée par une abside semi-circulaire. La nef est couverte d'une voûte surbaissée.

On accède à l'église par la porte en plein cintre située à l'ouest. L'église étant entièrement recrépie, il est difficile de discerner l'appareil.

Le clocher tour de base carrée dont le côté diminue à chaque étage, se situe à l'angle nord-ouest de la nef. Il est appareillé en opus incertum de schiste, et en blocs de granite aux angles et aux ouvertures.

Ce clocher est composé de trois niveaux.

Au premier niveau, à l'ouest, une entrée en arc légèrement brisé.

Au deuxième niveau, à l'ouest, une baie géminée en arc brisé, les autres faces restant aveugles.

Au troisième niveau, une baie géminée en arc brisé sur chaque face et surmontée d'un cadran d'horloge. Sur la terrasse, au sommet, se trouve les trois cloches dans une cage en fer forgé.

L’église conserve à terre, sur un socle devant le clocher, une cloche en bronze, de 1 m de haut et de 1m de diamètre. Cette cloche fendue et datée de 1869, est sortie des ateliers du fondeur parisien Holtzer Jacob. Elle porte une croix sur la panse, un bandeau de feuillages sous le cerveau. Elle porte également une inscription : "Parrain Tichadou Maire et Marraine Madame Trilles - Jacob Holtzer et Cie". Cette cloche a été vraisemblablement fêlée lors de l'essai de mise en place en 1869.

L’église contient un bénitier (1638), trois retables (XVIII°/XIX° siècles), un Christ du XVI° siècle, un calice (1708 – C), une croix en fer forgé (XVII° siècle).

 

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter