Clocher de FORMIGUERES

Clochers

1 Place de l'Eglise

66210 FORMIGUERES

Eglise paroissiale Sainte Marie ou Notre Dame de la Nativité

Au centre du village

Clocher mur

Eglise des IX°-XIII° siècles (MH) remaniée au XVIII° siècle. Clocher du XVIII° siècle

Roman / Gothique

Voir l'image en grand

Historique

L'église fut consacrée en 873 par Sigebod archevêque de Narbonne et en présence de Golferic abbé du monastère de Saint Jacques de Joco, et des comtes Guifred le poilu, Miro I, Oliba II et Acfred de Carcassonne Rasès qui avaient fait édifiés l’église.

Elle fut à nouveau consacrée en 1019, après un agrandissement par l’archevêque de Narbonne Guifred.

Au XIII° siècle, elle fut fortifiée sous le règne de Pierre III, elle fut surélevée.

Une partie de l'abside et du chœur datent du XI° siècle, le reste a été rebâti au XII° siècle, et plus précisément toute la partie en pierres de taille de la façade, dont, la porte ouest (en plein cintre avec un tympan sans décor) et la fenêtre couronnée de dents d'engrenage. Les chapelles sont du XVIII° siècle.

Une petite communauté de moines s’installèrent très tôt à Sainte Marie de Formiguères, car l’église n’était pas à proprement parler une paroisse dans le sens moderne du terme, mais plutôt une cella.

Au XIV° siècle, Pierre d'Aragon fit fortifier la ville de Formiguères. L'église, partie essentielle du dispositif de défense, vit alors surélever son abside et ménager sur sa voûte une sorte de grenier. En effet, le toit de l'église constituait en général le dernier retranchement.

Le clocher mur dans son état actuel doit remonter au XIV° siècle, époque de la fortification.

Description

Il s’agit d’un édifice de nef unique couvert en berceau brisé et terminé par une abside semi-circulaire à l'est. De chaque côté de la nef quatre chapelles latérales et deux sacristies d’époque tardive (XVIII°et XIX° siècles)s’ouvrent dans les murs.

Le chœur est voûté en plein cintre.

La porte d'entrée composée de trois archivoltes est située à l'ouest, elle est d'abord surmontée par une fenêtre en plein cintre ornée d’une frise en dents de scie, puis par la façade du clocher mur. Ce dernier, de forme pyramidale est déséquilibré vers le sud. Il est percé de quatre arcades en plein cintre, disposées en deux rangs superposés.

Ces quatre arcades contiennent chacune une cloche. Ce clocher mur de forme pyramidale en escalier est dissymétrique du fait des agrandissements successifs vers le sud. Une horloge est placée entre la fenêtre et les ouvertures du clocher. Le tout est surmonté d'une girouette. La façade de ce clocher se compose en fait en deux parties.

L'une, dont l'appareil, la matière, les ouvertures et les lignes se rapportent à l'art roman (portail et fenêtre).

L'autre, dépourvue de style qui supporte les cloches et s'élargie du côté sud, dont le crépi grossier masque un appareil irrégulier percé de deux archères. Elle forme la partie supérieure du clocher mur si répandu dans le midi de la France au XVIII° siècle.

Alors que cette façade comporte un appareil en pierres de taille, l’abside présente une multitude d’appareils différents petits et irréguliers de pierres brutes liées au mortier de chaux. Cette partie de l’édifice est certainement la plus ancienne et pourrait comporter les restes de l’église pré romane consacrée en 873.

Les cloches :

La première cloche en " Si " pèse 350 kilos, elle est datée de 1488. Elle porte l'inscription :

"IHS Ave Maria gracia plena dominus tecum. Vox domini sonat. L'an M CCCC LXXXVIII. Te Deum laudamus".

La deuxième en " Sol " pèse 700 kilos, elle est datée de 1838.
La troisième en " Sol " pèse 60 kilos, elle est datée de 1810.
La dernière en " Ré ", pèse 220 kilos, elle est datée 1933.

L’église conserve un bénitier du XV° siècle, des retables du Rosaire (1707), de Saint Antoine (1727), de Notre Dame des sept douleurs (XVII°/XVIII° siècle), une Vierge du XIV° siècle, un Christ en croix du XII° siècle (C), une croix processionnelle de 1710.

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter