Clocher de BOLQUERE

Clochers

Place de la Mairie
66210 BOLQUERE

Eglise paroissiale Sainte Eulalie

L'église domine le village à l'emplacement de l'ancien château de Bolquère.
Clocher tourClocher tour
Eglise du XV° siècle, agrandie aux XVIII° et XIX° siècles. Clocher tour des XIII° et XIV° siècles.

Roman / Gothique / Baroque / Moderne

Voir l'image en grand

Historique

Une des premières mentions du lieu de "Bolcaria" date de l’année 948.

L’église paroissiale de Sainte Eulalie est citée dans un supposé capbreu de Sainte Marie de la Seu d’Urgell en 819, (ce document date probablement de la fin du X° siècle).

L’église actuelle ne conserve rien de l’édifice primitif.

Cette paroisse resta sous la domination de la cathédrale d’Urgell jusqu’en 1803, avant de passer sous la dépendance de l’évêque de Carcassonne.

Le clocher tour est en fait l'ancienne tour d'un château du XIII° siècle intégré à l'ouest de l'église construite postérieurement au XV° siècle.

Les chapelles latérales furent ajoutées aux XVIII° et XIX° siècles. Ce clocher servit de cible aux boulets des Espagnols, établis au camp de la Perche lorsqu'ils essayèrent de s'emparer de Mont-Louis. Puis il fut canonné par les Français qui voulaient déloger les Espagnols.

A l'origine, l'église possédait trois cloches. Deux cloches ont servi à fondre les canons sous la Convention Nationale. Elle garda la plus grosse cloche pour fondre deux petites dont l'une existe encore.

Description

Il s’agit d’une église à nef unique terminée par une abside plate, et bordée de chapelles latérales (XVIII° et XIX° siècles).

L’église est appareillée en schiste noyé dans le mortier avec chaînage d'angle en granite.

Cette église qui possède peu d'ouvertures est massive, comme le clocher qui la flanque à l'ouest.

On accède à l'église par la nouvelle porte méridionale de forme rectangulaire.

Le clocher tour de section carré est situé à l'ouest. Ses dimensions sont de 7 m 30 de côté sur 9 m d'élévation. Aujourd'hui, il ne subsiste que deux niveaux, il en comportait trois à l'origine. Voûté au rez-de-chaussée, il est percé de quatre archères à étrier, deux à l'ouest, une au nord et au sud.

Le premier étage est lui aussi voûté, il est percé de cinq archères, trois à l'ouest, une au nord et une au sud. Le deuxième étage comporte quatre ouvertures plein cintre appareillées en granite, c'est cet étage qui contient les cloches. Le tout est surmonté d'une couverture pyramidale aiguë à quatre pentes sur laquelle se trouve l'horloge.

Ce clocher se dresse sur les bases de la tour du château médiéval seul reste de cette forteresse.

L’église conserve un retable de Sainte Eulalie (fin XVII° siècle), du Christ (XVII° siècle), du Rosaire (XVII° siècle), de la Vierge et de Saint François Xavier (début XIX° siècle), une toile peinte (XVIII° siècle), une Vierge dans sa cadireta (s.d.) ; dans la sacristie, un calice (1786 – C), un reliquaire en vermeil (XVIII° siècle – C).

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter