Clocher de LES ANGLES

Clochers

Place du Coq d'or
66210 LES ANGLES

Eglise paroissiale Saint Michel

Au sommet du village

Clocher tour

Eglise d’origine romane, remaniée au XIX° siècle et clocher du XIX° siècle

Roman / Moderne

Voir l'image en grand

Historique

Cette église porte la date de 1864 sur le pilier du sanctuaire, et 1866 au fronton du portail, ce sont les dates de sa construction. Elle a été édifiée à partir des matériaux d'une église romane dont il subsiste des ruines informes à 300 m. au nord du village. Toutefois, elle a été reconstruite dans le style d'origine et sa dédicace d'origine Saint Sauveur fut remplacée par Saint Michel, sûrement parce que l'abbé de Saint-Michel de Cuxa était seigneur des Angles.

Une cloche porte l'inscription 1780 : "Iohan R. Chalon, consul Sancte Gaspare, ora pro nobis."

Une deuxième cloche de 1607 : "IHS M.A. sit nomen domini benedictum."

Une troisième cloche porte l'inscription : "Ave Maria de Balcere, refondue en 1937". Cette cloche provient de l'église de Vallsera. Un chroniqueur nous rapporte à propos de cette cloche : " que Mr. Sanson, le généreux parrain de Marie de Balcere fut remercié, d'avoir rendu sa belle voix à cette cloche qui l'avait perdue pour avoir trop chanté un jour de confirmation".

Une quatrième cloche est datée de 1837.

Description

L'église actuelle à nef unique bordée de contreforts, possède une abside semi-circulaire romane, qui comporte en corniche une série d'arcatures surmontée d'une ceinture de dents d'engrenage.
Tout cet appareil de pierres taillées a été enlevé de l'église romane Saint Sauveur et réemployé sans oublier les modillons du chevet. Le reste est composé de moellons de schiste.

On accède à l'église par une porte en plein cintre surmontée d'un oculus.

Le clocher tour carré se situe dans l'angle de la façade d'entrée. Il est appareillé en schiste avec un chaînage d'angle en granite. Sa construction est moins soignée que celle de l'édifice, toutefois il présente le même décor d'arcatures à l'étage supérieur ainsi qu'autour de l'horloge.

Il est composé de trois étages.

En façade :
Le 1° niveau est aveugle et délimité par une petite corniche.
Au 2° niveau se trouve l'horloge.
Au 3° niveau, se situe une baie géminée dont les arcs retombent sur un pilier en maçonnerie.

La terrasse du clocher est surmontée d'une balustrade et d'une cage en fer forgé. Cette dernière contient deux cloches et se termine par une girouette.

L’église conserve la porte de l’ancienne église, un retable de la Nativité du XVII° siècle, quelques statues des XVII°/XVIII° siècle en bois doré.

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter