Accueil  >  Découvrir le Département  >  Partir à la rencontre du Patrimoine Catalan  >  Les archives départementales  >  Les expositions  >  Exposition "Sur les traces des Poilus catalans"

Outils utilisateur Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeChanger le contraste Supprimer la personnalisation Imprimer Facebook

Exposition "Sur les traces des Poilus catalans"

Résumé de l'exposition

"Sur les traces des Poilus catalans : photographies d'hier et d'aujourd'hui" est une exposition réalisée par les archives départementales avec la collaboration du professeur du service éducatif. Elle met en parallèle des photographies de la guerre de 1914-1918 et des clichés pris récemment sur les lieux des combats.

Voir l'image en grand          Les archives départementales ont sélectionné dans leurs collections des clichés pris sur le front pendant la première guerre mondiale (fonds Anglade). Ces photographies nous entraînent sur les pas des soldats appartenant au 53e régiment d'infanterie, le « régiment catalan » basé à Perpignan. Les archives ont eu ensuite recours à un photographe professionnel, Jean Richardot, spécialisé depuis quelques années dans la photographie des anciens champs de bataille. Il est reparti sur les lieux où les clichés avaient été pris afin de photographier ce que ces endroits étaient devenus, presque cent ans après le conflit.

Les hommes, témoins et acteurs de cette guerre meurtrière, se sont éteints peu à peu... La terre en revanche est toujours là qui n'a pas fini de panser ses plaies. C'est dans le sol, dans les bâtiments eux aussi éprouvés que nous trouvons aujourd'hui encore les traces de ce conflit. La comparaison entre les photographies d'époque et les photographies actuelles met en évidence les bouleversements dus à la guerre. Elle nous renvoie la double problématique de la reconstruction et du devoir de mémoire.                                                            

                                                                      

Par le biais des témoignages de soldats catalans, nous nous immergeons dans le quotidien des combattants et dans l'atrocité de la guerre                                                  

        Voir l'image en grand La Laufée, cliché J. Richardot pour les ADPO

 

Plan de l'exposition

1. Quelques repères... Chronologie (190 x 80 cm)

2. La démarche initiale (190 x 80 cm)

3. Photographies et photographes (190 x 80 cm)

4. La démarche de Jean Richardot  (190 x 80 cm)            

5. Des sources et des hommes (190 x 80 cm)

6. Localisation des prises de vue (190 x 80 cm)

7. De la désolation... au reboisement : Bois de Caurières  (250 x 80 cm)          

8. D'un paysage lunaire... à une nature qui retrouve ses droits : Ravin de la Caillette (250 x 80 cm)

9. De la ligne de front... à une cicatrice toujours présente : une tranchée à la Laufée (250 x 80 cm)

10. De structures défensives... à des fragments dispersés (250 x 80 cm)    
 

11. D'armes explosives... à des ferrailles inoffensives ? (250 x 80 cm)

12. Du ravitaillement... au dépotoir (1) (250 x 80 cm)

13. Du ravitaillement au dépotoir (2) (250 x 80 cm)

14. De l'ouvrage stratégique... à un site abandonné : le fort de Tavannes (250 x 80 cm)

15. De l'abri aménagé... à un vestige du passé (250 x 80 cm)

16. D'un champ de ruines... à une construction architecturale : la halle (300 x 80 cm) aux grains d'Ypres

17. Du village rasé... à une vie retrouvée : Les Eparges (250 x 80 cm)

18. Du cimetière provisoire... à la nécropole nationale : Dugny-sur-Meuse (250 x 80 cm)

19. "Tu n'en reviendras pas" (300 x 80 cm)

20. Remerciements (190 x 80 cm)

(Dimensions des panneaux : hauteur x largeur)

Visualisation

Visualisez les panneaux de l'exposition au format pdf ICI

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Conseil Départemental
des Pyrénées-Orientales


24, quai Sadi Carnot
66906 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter