Accueil  >  Découvrir le Département  >  Partir à la rencontre du Patrimoine Catalan  >  Le mémorial de Rivesaltes  >  Repères historiques

Outils utilisateur Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeChanger le contraste Supprimer la personnalisation Imprimer Facebook

Repères historiques

De 1936 à 1962

Bâtiments en ruineVoir l'image en grand Bâtiments en ruine

 

Groupe de gens devant un bâtiment Groupe de gens devant un bâtiment

L'importance historique : principal camp d'internement du sud de la France en 1941 - 1942, puis principal lieu d'hébergement des Harkis après la conclusion de la paix en Algérie, le centre militaire de Rivesaltes occupe une place singulière dans les conflits de la seconde moitié du XXème siècle.

Il n'existe à ce jour aucun lieu qui rende compte tout à la fois de l'internement pendant la Seconde Guerre mondiale, du sort des Harkis, du rôle et de l'action des oeuvres d'assistance jusqu'à nos jours.

Ce sont les trois axes du projet et le défi exceptionnel que nous relevons est de proposer aux diverses communautés de connaître, aussi, l'histoire des autres, et d'aider tous les visiteurs à mieux comprendre leur passé commun.

1936

Début de la guerre d'Espagne.

1938

L'armée décide la construction du camp de Rivesaltes.
12 novembre : en France, décret permettant l'internement des "étrangers indésirables" (600 000 enfants, femmes et hommes furent internés dans les camps français de 1938 à 1946).

1939

Le 26 janvier : prise de Barcelone par les nationalistes.
Février : La Retirada ; exode des civils et des Républicains devant les troupes de Franco, vers la France.

1939/1945

Seconde Guerre mondiale.

1941

Le 14 janvier : le camp devient "Centre d'hébergement de Rivesaltes" et ouvre officiellement. Espagnols, Juifs et Tziganes s'y retrouvent internés.

1942

Le 20 janvier : Conférence de Wannsee, pendant laquelle est décidée l'organisation de l'extermination des Juifs d'Europe, par les nazis.

01/03/42

Début de la déportation des Juifs de France

01/08/42

Une partie du camp devient "Centre National de Rassemblement des Israélites", avant la déportaion vers Auschwitz.

1942

Le 11 novembre : Les troupes allemandes envahissent la "Zone Libre".

Eté 1944

A la libération : le camp devient "Centre de séjour surveillé de Rivesaltes", puis "Dépôt n° 162 de prisonniers de guerre de l'Axe".

Début 1948

Le camp retrouve sa vocation militaire.

1954/1962

Guerre d'Algérie.

1962

Accords d'Evian :
Des milliers de Harkis* et leurs familles sont rapatriés d'Algérie et cantonnés dans les camps. Sur le camp de Rivesaltes, les dernières familles quitteront les lieux en 1970.

*Harkis : personnes recrutées sur le territoire pour renforcer l'armée française en Afrique du Nord.

● Tableau extrait du « Journal de Rivesaltes 1941-1942 » de Friedel Bonhy-Reite

9 août 1942

"...Chaleur accablante sur le camp. Le fil de fer barbelé tiré étroitement autour des îlots K et F est oppressant. Les plaintes des gens tourmentés flottent encore dans l'air. Je les vois sortir en longues files de leurs baraques haletant sous le poids de leurs affaires.

Groupe d'enfants Groupe d'enfantsLes gardiens à leurs côtés. Se mettre en rang pour l'appel. Attendre des heures dans un champ exposé au soleil. Puis arrivent les camions qui les mènent vers les voies de chemin de fer.
Ils sortent des camions entre deux rangées de gardiens et entrent, les uns hésitants, les autres apathiques, quelques-uns d'un air défiant, la tête haute, dans les wagons à bestiaux. Cela dure des heures jusqu'à ce que tous soient entassés dans les wagons où il fait une chaleur étouffante.

Je vois des visages connus à travers les barreaux.
Formulant encore une demande, criant un remerciement.
A chaque ouverture, deux gardiens. J'observe les visages.

Même le désespoir ne s'y trouve plus dans ces visages, vieillis, délabrés et mornes.
Du dernier wagon on entend un " au revoir ".
Nous nous en allons vers le camp..."

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter