Accueil  >  Découvrir le Département  >  Protection contre les inondations  >  Les barrages

Outils utilisateur Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeChanger le contraste Supprimer la personnalisation Imprimer Facebook

Les barrages du Département

Il existe 7 grands barrages dans le département des Pyrénées-Orientales :

Carte des barrages dans les P.OVoir l'image en grand

  • Les barrages de Matemale et Puyvalador qui sont gérés par EDF pour produire de l'hydroélectricité (Bassin versant de l'Aude)
  • Le barrage de Lanoux,  géré par EDF, est situé sur un ancien lac naturel. Il est destiné à produire de l'électricité. (Bassin versant du Carol)
  • Le barrage des Bouillouses (propriété SNCF et gestion SHEM) a une fonction de production d'hydroélectricité et de stockage d'eau destinée à soutenir l'étiage et l'irrigation de la vallée de la Têt. (Bassin versant de la Têt)
  • Le barrage de Vinça (propriété du Département des Pyrénées-Orientales) a la double fonction de soutenir les étiages et d'écrêter les crues. (Bassin versant de la Têt)
  • Le barrage sur l'Agly (propriété du Département des Pyrénées-Orientales) a comme double objectif le soutien des étiages et l'écrêtement des crues.(Bassin versant de l'Agly)
  • Les retenues de Villeneuve de la Raho constituent un complexe hydraulique propriété du Département des Pyrénées-Orientales. Il fournit de l'eau pour l'irrigation et est prévu également pour devenir, à terme, un réservoir d'eau potable pour la Plaine du Roussillon (Aval Perpignan).

Les barrages propriété du Département

Le barrage de Vinça

Voir l'image en grandSitué à environ 30 km à l'ouest de Perpignan en direction de Prades, sur les communes de Vinça et Rodes, le barrage de Vinça permet, depuis 1976, l'écrêtement des crues de la Têt et constitue une réserve d'eau pour soutenir les étiages. En raison de cette double vocation, le barrage de Vinca dispose d'un fonctionnement très particulier encadré par un réglement d'eau validé par arrêté préfectoral.

 

Caractéristiques de l'ouvrage et de la retenue
Hauteur 55 mètres
Longueur en crête 192 mètres
Capacité normale de la retenue 24,5 Mm3
Crue de dimensionnement 3080 m3.s-1 (plus forte crue connue: 1800 m3.s-1 )

 

  •  Du 1er janvier au 30 juin le barrage est en phase de remplissage. Une partie de l'eau de la Têt issue de la fonte des neiges est stockée dans la retenue.
  • Du 1 juillet au 30 septembre le barrage est en phase de destockage : l'eau est restituée pour soutenir l'étiage de la Têt.
  • Du 1er octobre au 31 mars : presque vide, le barrage est en période de vacuité (le débit qui entre dans le barrage est égal au débit qui en sort). Le grand volume disponible lui permettra d'avoir une efficacité maximale pour écrêter les crues (efficacité jusqu'à des crues d'occurence 60 ans).

Ces trois phases sont matérialisées sur le graphique ci-dessous.

Tableau : courbe de gestion du barrage de Vinça

Le niveau d'eau du barrage fluctue toujours entre la courbe verte (volume maximum admissible) et la courbe rouge (volume minimum)...sauf lorsque le barrage écrête une crue.

Le barrage de l'Agly

Voir l'image en grandLe barrage sur l'Agly, situé sur les communes d'Ansignan, Caramany, Cassagnes et Trilla a été mis en eau en 1996. Il a été construit pour satisfaire deux objectifs : Ecrêter les crues et soutenir les étiages.
Le barrage stocke de l'eau en automne, hiver et au printemps, lorsque les débits du fleuve sont suffisants pour ensuite les restituer et en été lorsque les besoins en aval sont maximum. Ce réservoir, dont le bassin versant amont est de taille réduite, peut assurer un soutien d'étiage pendant deux saisons consécutives. Ainsi, tous les ans, un volume d'eau important est conservé dans la cuvette, pour palier un déficit de remplissage éventuel.

 

Caractéristiques de l'ouvrage et de la retenue
Hauteur 57 mètres
Longueur en crête 260 mètres
Capacité normale de la retenue 27.5 Mm3
Capacité maximum en crue 51 Mm3
Crue de dimensionnement

3242 m3.s-1 (plus forte crue connue: 1800 m3.s-1 )

 

En raison de sa double vocation (soutien des étiages et écrêtement des crues), le barrage sur l'Agly dispose d'un fonctionnement très particulier encadré par un réglement d'eau validé par arrêté préfectoral.
Ainsi, le niveau du plan d'eau doit se situer en-dessous d'un niveau réglementaire défini : c'est la courbe haute de gestion, sauf en cas de crue où le volume du barrage peut être multiplié par 2.
Tout au long de l'année, le niveau fluctue :

  • Du 1er avril au 1er juin : début du remplissage, jusqu'à 27,5 millions de m3 (débit sortant < débit entrant).
  • Courant Juin, en fonction des besoins aval et jusqu'au 30 septembre maximum : début du destackage débit sortant > débit entrant).
  • Du 1er octobre au 31 mai : maintien au niveau minimum (19,5 Mm3 au plus) pour réception d'une éventuelle crue (débit sortant = débit entrant, sauf en crue où débit sortant < débit entrant).

Voir l'image en grand

Les retenues de Villeneuve la raho

Voir l'image en grand

Situées à 6 Km au Sud de Perpignan, les retenues de Villeneuve de la Raho ont été réalisées à partir d'une cuvette existante de très faible bassin versant, qui était occupée par un étang. Cette cuvette communiquait avec la plaine par l'intermédiaire d'un chenal côté Est. Pour créer ces retenues, le côté ouvert sur la plaine (ouest) à été obturé par une digue en terre.

Caractéristiques de l'ouvrage et des retenues

Digue principale

Jusqu'à 9 mètres de hauteur

Longueur en crête

1080 mètres

Retenue principale

17,5 Mm3 pour 201 ha

vocation irrigation

Retenue écologique

0,33 Mm3 pour 13,9 ha

vocation environnementale

Retenue touristique

0,533 Mm3 pour 16,2 ha

vocation touristique

 

La retenue principale :
Elle a été créée pour constituer un réservoir destiné à fournir de l'eau d'irrigation. Aujourd'hui, ce sont plus de 1200 hectares qui sont irrigués par l'eau de la retenue ce qui représente une consommation de 3 à 4 Millions de m3 d'eau par an. Cette retenue pourraient également être utilisée à terme pour fournir de l'eau potable aux habitants de la plaine du Roussillon.
Cette utilisation de la retenue engendre des évolutions annuelles du niveau du lac. Son niveau baisse en période estivale en raison de l'évaporation et de l'irrigation. En automne et en hiver, quand les besoins en eau sont réduits, les eaux excédentaires du canal de Perpignan prélevées sur la Têt, viennent remplir la retenue.

La retenue Touristique :
Cette retenue est destinée à servir de support aux activitées ludiques : baignade etc... Une plage y a été aménagée.
Ce plan d'eau est isolé de la retenue principale par une digue, ce qui lui permet d'avoir un niveau constant.

La retenue Ecologique :
Cette retenue artificielle a été mise en place afin de constituer une zone humide écologiquement remarquable. Elle est d'ailleurs classée Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF) et Zone Importante pour la Conservation des Oiseaux (ZICO) depuis 1992. En effet, elle constitue une halte migratoire pour de nombreuses espèces. Afin que ce site soit encore plus attractif, il a été réaménagé par le Département en 2009 (création d'un îlot, de hauts fonds...).
Pour limiter le dérangement des espèces fréquentant ce plan d'eau, son accès est très réglementé.

Contact

La Direction Ingénierie
Territoriale et Relations
aux Communes
Service Barrages et Hydraulique

Hôtel du Département
24 quai Sadi Carnot
BP 906
66906 Perpignan cedex
Tél : 04 68 85 85 85

Magali ROUGE
Tél : 04 68 85 82 30

Liens utiles

Agence de Villeneuve de la Raho
Tél : 04 68 55 95 54

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Conseil Départemental
des Pyrénées-Orientales


24, quai Sadi Carnot
66906 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter