Accueil  >  Harmoniser le Territoire  >  Mieux circuler : une priorité  >  Le vélo dans les P.O.  >  Aménagements existants

Outils utilisateur Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeChanger le contraste Supprimer la personnalisation Imprimer Facebook

Aménagements existants

La voie verte Perpignan-Thuir

La construction de plusieurs voies de chemins de fers d'intérêt local a été concédée par le département des Pyrénées Orientales au début du siècle. Le réseau de plaine comprenait la ligne Thuir/Perpignan, ouverte en 1911, d'une longueur de 15.6 km.

Itinéraire cycliste de loisirsVoir l'image en grand

Toute exploitation de cette ligne a définitivement cessé en decembre 1993.
Le déclassement de l'ensemble de la ligne de chemin de fer du domaine ferroviaire vers le domaine privé du département des Pyrénées Orientales est intervenu par décret du 6 mai 1997 du Ministère de l'Equipement, du Logement, des Transports et du Tourisme.
Le premier schéma directeur départemental des itinéraires cyclables a été adopté par l'assemblée départementale en juin 1996. Le choix a été de promouvoir le projet de voie verte entre Perpignan et Thuir sur l'emprise de l'ancienne voie ferrée.

 

Synoptique Perpignan-ThuirVoir l'image en grand

 

L'itinéraire, réalisé en 1998 et 1999 est tracé sur les territoires communaux de Thuir, Llupia, Ponteilla, Canohès, Toulouges et Perpignan. L'alternance des paysages urbains et ruraux valorise le parcours et permet la découverte de la Chapelle de Vilarmila (Xème siècle), d'un ancien moulin, de magnifiques vues sur la plaine, les Aspres et le Canigou, ainsi que les caves de Thuir.

haut de page

La voie verte de l'Agly

 Voie verte

Voie verte de l'AglyVoir l'image en grand

Cet axe permet de relier le Barcarès (connexion avec la Vélittorale) à Rivesaltes en empruntant les berges de l'Agly.
L'ensemble de l'infrastructure, réalisé sous la maîtrise d'ouvrage du Conseil Général, propriétaire des berges, est livré depuis l'automne 2008.

 

Voie verte de l'Agly : Le Barcarès / Rivesaltes Voir l'image en grand

 L'infrastructure comporte:

  • une piste cyclable bidirectionnelle de 3 mètres de large, bien roulante, accessible aux personnes à mobilité réduite, aux rollers et aux cyclistes,
  • un cheminement stabilisé de 2 mètres de large où les piétons peuvent circuler en toute sécurité.
    Les cavaliers ne sont pas autorisés à circuler sur cette berge; ils peuvent emprunter l'autre berge en rive droite.

La seconde phase de réalisation n'a pas permis d'aménager les berges de l'Agly jusqu'à l'entrée dans Rivesaltes.

En attendant l'avancée des études dans ce secteur sensible du point de vue naturel et hydraulique, l'itinéraire emprunte une voie très faiblement circulée jusqu'au passage à gué.

haut de page

La piste cyclable Perpignan - Sainte Marie

C'est en 1998 que le Conseil Général a engagé la dernière phase de travaux de la 2×2 voies entre Perpignan et Canet en Roussillon, en rive droite de la Têt. A l'occasion de la réalisation de cette nouvelle voie, aujourd'hui la Route Départementale 617, une piste cyclable a été aménagée en rive gauche, de Perpignan à Bompas.

La piste bidirectionnelle Perpignan --> Sainte Marie Voir l'image en grand

Cet itinéraire cyclable, d'une longueur d'environ 10 kilomètres est tracé en berge de la Têt, en dehors de toute circulation automobile. Dans un environnement préservé et typique, il engage aux promenades buccoliques le long de la Têt. Son parcours est sans difficultés et est accessible à toutes catégories de cyclistes.
Aujourd'hui, cet itinéraire permet de relier Sainte Marie la Mer, via le village de Villelongue de la Salanque. Le trajet est continu et parallèle à la Route Départementale 12.

haut de page

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter