Accueil  >  Etre Solidaire  >  Accompagner les personnes handicapées  >  Les prestations

Outils utilisateur Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeChanger le contraste Supprimer la personnalisation Imprimer Facebook

Les prestations

A domicile

  • La Prestation de compensation du handicap

La PCH se substitue depuis le 1er janvier 2006 à l'Allocation Compensatrice pour Tierce Personne ACTP.
Elle a pour vocation de compenser les surcoûts liés au handicap. Elle prend en charge les dépenses liées à la mise en oeuvre du plan personnalisé de compensation qui tient compte des besoins et des aspirations de la personne handicapée tels qu'ils sont exprimés dans son projet de vie.

Elle permet de financer 5 types d'aides :

  • des aides humaines pour un accompagnement au quotidien,
  • des aides techniques pour des équipements adaptés,
  • des aides spécifiques et des aides exceptionnelles,
  • des aménagements du logement et du véhi cule ainsi que les surcoûts de transport,
  • des aides animalières.

 

  • L'aide à domicile et l'aide aux repas (aide sociale)

Toute personne atteinte d'un handicap ne lui permettant plus d'assurer les actes courant de la vie quotidienne, peut solliciter une aide à domicile et/ou un portage de repas à domicile . Une participation financière peut être attribuée par le Conseil Général si les ressources du bénéficiaire sont inférieures à un certain plafond.

La demande est à faire auprès de la mairie ou du centre communal d'action sociale (CCAS) du domicile du demandeur.

Haut de page

En établissement

  • L'aide sociale en établissement ou en famille d'accueil

Lorsque la personne handicapée ne peut plus être maintenue momentanément ou durablement dans son milieu ordinaire de vie, la CDAPH peut l'orienter vers un établissement social ou médico-social.
La famille d'accueil constitue aussi une alternative soit à l'hébergement en établissement, soit au maintien à domicile. Il permet de retrouver un nouveau « chez soi », une vie de famille avec un soutien adapté à la dépendance éventuelle de la personne accueillie. Les familles d'accueil ou « accueillants familiaux » sont agréés par le Conseil Général qui, selon des critères d'attribution, peut prendre en charge les frais d'hébergement.

La personne handicapée ou son représentant légal peut solliciter une prise en charge des frais de séjour par l'aide sociale départementale.
La demande est à faire auprès de la mairie ou du centre communal d'action sociale (CCAS) du domicile du demandeur.

  • La PCH en établissement

La prestation de compensation du handicap en établissement est octroyée selon les mêmes règles d'attribution qu'au domicile.
Elle est destinée à toute personne handicapée hébergée ou hospitalisée dans un établissement de santé, social ou médico-social. Elle peut contribuer au financement notamment de l'aide humaine, des aides techniques et charges spécifiques non couvertes par l'établissement d'accueil, de l'aménagement du logement sous réserver de résider au moins 30 jours par an au domicile,du surcoût lié aux transports lors des retours à domicile des personnes hébergées en établissement.

Haut de page

La MDPH 66

C'est la Maison Départementale des Personnes Handicapées des Pyrénées-Orientales, qui rassemble l'ensemble des services d'aides en faveur des personnes handicapées.

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter