Accueil  >  Harmoniser le Territoire  >  Coopérer : un tremplin pour vos projets  >  Les coopérations méditerranéennes  >  Le Fonds coopération extérieure

Outils utilisateur Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeChanger le contraste Supprimer la personnalisation Imprimer Facebook

Le Fonds Départemental de Coopération Extérieure

Si proche et si lointain, confronté à des problématiques communes économiques et environnementales, le pourtour méditerranéen peut être le lieu d'échanges et de coopérations porteuses. Découvrez cette démarche et les outils à votre disposition pour vous aider dans vos projets de coopération.

Qu'est-ce que le Fonds Départemental de Coopération Extérieure ?

Parce que les Pyrénées-Orientales partagent une histoire, une géographie et des problématiques communes à l'ensemble des territoires méditerranéens, le Département a fait le choix d'apporter son soutien aux acteurs de son territoire, en aidant leurs projets de solidarité et de coopération en direction des pays et populations de la rive sud méditerranéenne. Grâce à ce fonds de soutien, il entend contribuer, à sa mesure, à la stabilisation et au développement durable du bassin méditerranéen.

Depuis 2013, le Département publie ainsi chaque année un appel à projets en direction des acteurs des Pyrénées-Orientales, afin qu'ils puissent mener des actions de solidarité dans les territoires de la rive sud méditerranéenne.


Voir l'image en grandConcrètement, voici le territoire éligible  : Albanie, Bosnie-Herzégovine, Turquie, Maroc, Monténégro, Algérie, Tunisie, Libye, Egypte, Autorité palestinienne, Liban, Israël, Jordanie.

Comment déposer un projet ?

Qui peut candidater ?  
  • collectivités territoriales et établissements publics
  • société civile : ONG, associations loi 1901, RIAJ (Réseau Information Animation Jeunesse)
     
Quelles thématiques sont éligibles ?  
  • Production d'énergies renouvelables et lutte contre la précarité énergétique
  • Protection des ressources naturelles et des écosystèmes (eau, milieux aquatiques, biodiversité, lutte et prévention du risque incendie)
  • Mobilités et tourisme durables (voies vertes, randonnées...)
  • Education et jeunesse
  • Soutien à la transition démocratique (citoyenneté, société civile, transfert de compétences...)
     
Quel soutien le Département apporte-t-il à mon projet ?   Les aides attribuées interviendront selon les règles suivantes :
  • jusqu'à hauteur max. de 50% du montant des dépenses éligibles pour les opérations présentées
  • dans le cas des structures non assujetties à la TVA, la participation du Fonds sera calculée sur une assiette de dépenses HT
  • l'aide octroyée ne pourra dépasser 10.000 €, quel que soit le nombre de partenaires impliqués
  • contribution financière ou en nature du/des partenaire(s) sur place (10% min.)
  • l'autofinancement doit correspondre à 20% min. du coût de l'assiette éligible de l'opération
     
Quelles dépenses puis-je présenter ?   Les dépenses éligibles au titre de l'appel relèveront uniquement des coûts liés à la mise en oeuvre du projet :
  • matériel, petit équipement (achat sur place en priorité)
  • coûts liés à l'organisation de manifestations et coûts induits
  • réalisation d'outils de communication (publications, affiches, banderoles, etc...)
  • frais de formation, sensibilisation en lien avec l'opération présentée
  • frais de déplacement, de réunion et de restauration, en fonction de la nature de l'opération et dans la limite de 20% des dépenses éligibles du projet
  • frais de personnel directement liés à la mise en oeuvre de l'opération dans la limite de 40% des dépenses éligibles du projet
     
Quelles sont les modalités pour déposer un dossier ?  

Les porteurs de projets publics souhaitant faire acte de candidature pourront solliciter l'envoi d'un dossier type par courrier ou par courriel auprès du service du Département des Pyrénées-Orientales responsable (fondscoopext@cd66.fr) et consulter l'appel à projets sur cette page.

 

Lors du dépôt du dossier, les porteurs de projets devront joindre obligatoirement la lettre d'engagement du/des partenaires(s) présent(s) dans le pays visé rive sud, ainsi que les lettres de soutien des autres financeurs.

Des exemples de projets

Favoriser l'accès à l'éducation des enfants avec un préscolaire à Ait Lahbib (Maroc)

Le Secours Populaire Français des Pyrénées-Orientales a créé avec une association d'habitants et la commune Ait Lahbib une école maternelle dans le but d'augmenter les chances de scolarisation en particulier des filles, très souvent exclues du système scolaire dès la primaire. Deux éducatrices marocaines ont été formées par le SPF pour accueillir les enfants (3-5 ans) et mener un travail de sensibilisation auprès des familles sur la nécessité de scolariser leurs filles. Les habitants ont eux-même construit cette école et les enfants des Pyrénées-Orientales ont contribué à une large collecte lors d'une chasse aux oeufs géante destinée à rassembler des fonds pour acheter les matériaux. Le Département est intervenu pour aider à l'équipement du lieu et à la formation des éducatrices, tandis que la Commune de Ait Lahbib a pris en charge le salaire des éducatrices. Ainsi, 53 enfants de 4 à 6 ans ont fait leur rentrée en 2015 dans cette ville, dont la moitié de filles.


Régénération du chêne-liège de part et d'autre du Bassin Méditerranéen (Maghreb)

L'Institut Méditerranéen du Liège a mené un projet de transfert de connaissances et de savoir-faire dans le domaine de la gestion des suberaies (forêts de chênes-lièges). Concrètement, des techniques et méthodes de régénération du chène-liège ont été diffusées auprès des gestionnaires des forêts en Afrique du Nord, mélant connaissances et savoir-faire local aux travaux expérimentaux menés dans les Pyrénées-Orientales depuis 20 ans par le porteur de projet. Ces échanges d'expériences entre les rives nord et sud de la Méditerranée ont permis de contribuer à la préservation et à la pérennisation des suberaies d'Afrique du Nord et d'alimenter la réflexion côté français en étudiant des suberaies encore plus intensément confrontées au réchauffement climatique.

 

Amélioration de la qualité environnementale de l'Oued Chéliff (Algérie)

L'Université de Perpignan Via Domitia a permis à l'Université de Mostaganem de réaliser une étude qualitative et quantitative des diverses charges polluantes présentes dans le plus grand fleuve algérien, en utilisant une méthode analytique basée sur la fluorescence déjà expérimentée sur le fleuve de la Têt. Deux étudiantes algériennes ont été formées à cette technique par le Laboratoire Images de l'UPVD et ont mené des travaux d'analyse sur l'Oued Chéliff. Des informations fiables sont aujourd'hui disponibles pour sensibiliser les décideurs politiques et les pollueurs locaux (rejets industriels, décharges à ciel ouvert) aux pollutions recensées et aux risques pesant sur l'environnement et la santé des populations, et faire évoluer le cadre réglementaire des politiques publiques en matière de pollution et de gestion des déchets.

Contact

Mission Départementale Transfrontalier - Europe

Responsable de la Mission :

Chargée de mission :

Une équipe à votre service

Le Département se mobilise depuis près de 10 ans pour développer les partenariats et projets de coopération.

Une équipe spécialisée, à votre service, a ainsi été créée.

Vous pouvez la contacter pour toute question, demande de renseignement ou conseil.

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter