Accueil  >  Etre Solidaire  >  Agir pour l'égalité et lutter contre les discriminations  >  Lutte contre les LGBT-phobies

Outils utilisateur Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeChanger le contraste Supprimer la personnalisation Imprimer Facebook

Lutte contre les LGBT-phobies

Guide "LGBT+ : adoptons des comportements bienveillants sur internet"

Voir l'image en grandInter-LGBT, Le Refuge et Facebook lancent un guide visant à lutter contre les discriminations fondées sur l'orientation sexuelle ou le genre, et à promouvoir un environnement bienveillant à l'égard de la communauté LGBT sur Internet et les réseaux sociaux.

Ce guide est destiné aux personnes subissant des actes de discrimination, mais aussi à celles qui en sont témoins. On peut également y trouver des informations sur les outils et les règles de sécurité sur facebook, et ce afin de permettre aux personnes de naviguer dans un environnement sécurisant.

Télécharger le guide : cliquer ici
Télécharger le communiqué de presse : cliquer ici



Mercredi 11 mai 2016 à 18h00 : 8ème Journée de lutte contre l'homophobie

« Deux fois parents : de l'annonce à l'acceptation »
Mercredi 11 mai 2016 à 18h00 - Maison de la Catalanité, place Joseph Sébastien Pons à Perpignan

Le Département des Pyrénées-Orientales et ses partenaires organisent cette 8ème Journée de lutte contre l'homophobie autour du thème du coming out, tel qu'il est perçu du côté des parents. Une projection-débat ainsi qu'une exposition seront présentées à cette occasion (entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles).

Programme détaillé de la soirée thématique :

18h00 :
Accueil et diffusion du documentaire « Due volte genitori » (« Deux fois parents »), de Claudio Cipelleti
Documentaire produit par Agedo, association italienne de parents de gays et de lesbiennes
« Comment réagissent les parents lorsqu’ils découvrent l’homosexualité de leur enfant ? Choc, rejet, incompréhension, déception, sentiment de trahison ou de culpabilité. À travers de très nombreux témoignages, ce documentaire italien raconte le long chemin vers l’acceptation et vers la création d’une relation nouvelle... ».
 
19h30 :
Temps d'échange à l'issue de la projection du film avec les représentant.e.s des associations intervenant dans le département : Contact HG, Le Refuge, LGBT 66 et Maison de Vie du Roussillon.

20h30 :
Pot de clôture de la manifestation autour de la présentation de l'exposition « Quand le regard des autres fait la différence » (Contact HG).
Ce support pédagogique de prévention de l'homophobie explore la façon dont sont vécues et perçues l'homosexualité et la bisexualité dans les quartiers, à la campagne et dans le milieu du sport.


A noter !
Autres manifestations proposées dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie :

  • Mardi 17 mai : campagne de communication autour de la lutte contre l'homophobie et la transphobie (LGBT 66). Contact et renseignements : 06 46 15 91 84
  • Mercredi 18 mai à 18h, à l'Hôtel du Département (Hall Guy Malé) : diffusion du documentaire « Du rejet au Refuge » de Sonia Rolland, suivie de l'intervention d'Anna Ghione, auteure du livre « Moi, homophobe ! Le jour où mon fils m'a révélé son homosexualité » (Le Refuge, délégation 66)
  • Jeudi 19 mai à 14h, à l'Université de Perpignan (Amphi 5) : présentation d'une enquête sociologique sur l'homophobie et l'exclusion à Perpignan, suivie d'un débat sur les enjeux locaux en matière de lutte contre l'homophobie (UPVD). Ouvert au public sans réservation. Contact et renseignements : montagut.muriel@gmail.com
  • Samedi 21 mai : Journée de mobilisation dans le cadre de la Semaine nationale du Refuge. Contact : Le Refuge, délégation 66 / 07 51 33 75 04

Télécharger le carton d'invitation : cliquer ici
Télacharger l'affiche : cliquer ici
Pour tout contact et renseignement sur la rencontre du 11 mai 2016 : cliquer ici / 04 68 85 86 07

Campagne nationale "L'homophobie n'a pas sa place à l'école"

Voir l'image en grand
Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche / Eduscol



Le ministère mène dans les établissements du second degré une nouvelle campagne de prévention de l'homophobie.

Celle-ci s'adresse non seulement aux victimes d'actes violents ou discriminatoires commis du fait de leur orientation ou de leur identité sexuelle, que celle-ci soit réelle ou supposée, mais aussi aux auteurs de ces actes et aux témoins de leurs agissements. Le rôle de ces derniers est en effet primordial pour faire évoluer des situations que l'institution scolaire ne doit pas tolérer.

Cette campagne s'appuie sur :

- un espace dédié sur le site du ministère : education.gouv.fr/contrelhomophobie

- un service d'écoute anonyme et confidentiel, accessible à la fois par téléphone (0 810 20 30 40 ou 01 58 91 12 92)* et par courrier électronique. Ce service, géré par SIS-association, association bénéficiant d'un agrément national au titre des actions éducatives complémentaires de l'enseignement public, s'adresse à la fois aux élèves, à leurs proches et aux personnels, autant que de besoin.

- des supports imprimés, diffusés dans chaque établissement scolaire :

  • Télécharger l'affiche : cliquer ici
  • Télécharger le guide d'accompagnement des personnels de direction et des personnels des établissements scolaires : cliquer ici
  • Télécharger le gabarit cartes mémos : cliquer ici

* Tous les jours de 8h00 à 23h00 (coût d’une communication locale depuis un poste fixe)

Enquête nationale sur la bisexualité 2015

Voir l'image en grandSOS homophobie, MAG Jeunes LGBT,  Bi’Cause, Act Up-Paris (2015)
"Cette enquête nationale sur la bisexualité est née d’un constat commun des quatre associations : les personnes bisexuelles sont invisibilisées dans la société, parfois même dans les milieux LGBT, et les violences spécifiques qu’ils et elles subissent sont méconnues. Leur orientation sexuelle est souvent vue comme un effet de mode, un état intermédiaire sur lequel il n’est pas nécessaire de s’attarder. Il en résulte une difficulté à définir précisément la biphobie : en quoi se différencie-t-elle de l’homophobie ? Quels sont les préjugés qui entourent encore la bisexualité en 2015 ? Ces questions sont d’autant plus difficiles à démêler que peu d’écrits existent sur le vécu bisexuel, que les témoignages de biphobie sur le réseau d’écoute de SOS homophobie sont rares (seulement 27 signalements en 2014) et que la question est peu, si ce n’est pas du tout, traitée dans les médias..."

Télécharger l'enquête nationale : cliquer ici

Parution : "Les homos sortent du vestiaire !"

Voir l'image en grandLes homos sortent du vestiaire ! La fin du tabou de l’homosexualité dans le sport ?
Anthony Mette, Docteur en psychologie et spécialisé en psychologie du sport (Juin 2015)
Etat des lieux de l'acceptation des homosexuels dans le sport, sous un angle psycho-sociologique.

La lutte contre les discriminations est symbolique des nouveaux enjeux du sport. Des clubs, le Ministère, des fédérations s’entendent pour que le sport soit un lieu de respect et d’épanouissement pour toutes et tous. Pour autant, dans cet élan vertueux, les personnes homosexuelles restent souvent déconsidéré.e.s. Pire, le sport est souvent décrit comme un des derniers bastions de l’homophobie.

Préfacé par Lilian Thuram, l'ouvrage est disponible sur le site de l'éditeur : Des ailes sur un tracteur Editions.

Discriminations LGBTphobes à l'école : état des lieux et recommandations

Rapport de Michel Teychenné, Ministère de l'Education Nationale (juin 2013)
"À l’École, l’homosexualité reste encore trop souvent un tabou. Pourtant, de nombreux jeunes LGBT fréquentent les établissements scolaires. L’âge des "coming out" et de l’affirmation de soi devient plus précoce en raison notamment de la visibilité grandissante de l’homosexualité dans la société, les médias, les séries télé et le cinéma, ainsi que de la possibilité croissante de s’identifier à des modèles (sportifs, acteurs, chanteurs, écrivains, proches). Parallèlement, grâce à l’adoption de la loi sur le mariage pour les personnes de même sexe, les familles homoparentales vont désormais exister officiellement à l’École et devront être accueillies, avec leurs enfants, dans les mêmes conditions de droits et de devoirs que les autres familles".

Télécharger le rapport : cliquer ici

Outil "Jeune et homo sous le regard des autres"

Voir l'image en grand
Jeune et homo sous le regard des autres : un outil de lutte contre l’homophobie et prévention du suicide chez les jeunes homosexuels (INPES, 2010)

L’Inpes édite un outil, pour les professionnels de la prévention, de l’éducation et de l’animation socioculturelle désireux de s’impliquer dans la réalisation d’actions de prévention de l’homophobie à destination d’adolescents âgés de 11 à 18 ans.


Il est composé d’un DVD et de son livret d’accompagnement. Le DVD contient les 5 courts métrages réalisés, et le livret d'accompagnement est structuré autour de 5 parties :  

1. une présentation générale de l’outil (contexte, objectifs, destinataires…)

2. des éléments de connaissances (définitions, conséquences de l’homophobie, discrimination, facteurs de risques et facteurs de protection)

3. l’animation de séquences de prévention de l’homophobie (recommandations, préparation, règle du groupe et du débat,...)

4. des propositions de débats à partir des 5 courts métrages (tous structurés de la même manière : présentation du court métrage, public destinataire, objectifs spécifiques de l’animation, déroulement de la séance d’animation et proposition d’éléments pour le débat)

5. des ressources complémentaires (pour les éducateurs et pour les jeunes)

Outil disponible en prêt. Pour toute demande : 04 68 85 86 07 / cliquer ici

Guide pédagogique "Combattre l'homophobie, pour une école ouverte à la diversité

"Combattre l´homophobie , pour une école ouverte à la diversité"
Auteur : PINXTEREN Tanguy
Editeur scientifique : Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Initiateur : Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Ce guide pédagogique, conçu en Communauté francaise de Belgique, propose aux professionnels de l´enseignement des informations et des pistes d´activités pédagogiques qui ont pour objectif de contribuer au développement d´un milieu scolaire davantage respectueux de la diversité sexuelle. Il aborde le problème de l´homophobie et présente des stratégies et des moyens pour la combattre.

Le manuel s´articule en quatre parties :
1. La première partie présente les objectifs du guide : pourquoi, quand et comment parler de l´orientation sexuelle et de l´homophobie en milieu scolaire
2. La deuxième partie offre des connaissances sur les orientations sexuelles, sur l´histoire de l´homosexualité ainsi que sur les manifestations et les effets de l´homophobie sur les jeunes
3. La troisième partie propose 23 activités à réaliser en classe et dans les milieux éducatifs. Les activités ont été conçues pour les élèves fréquentant les écoles primaires et secondaires.
4.La quatrième partie comprend un inventaire de ressources qui permettront aux professeurs et aux intervenants d´enrichir leur démarche éducative auprès des jeunes.

Public ciblé : enseignements primaire, secondaire, supérieur ; équipes éducatives ; tout public.
Gratuité de l'outil : oui (restrictions: utilisation pédagogique autorisée avec mention des sources du document).
Télécharger le guide pédagogique : cliquer ici

Les minorités sexuelles face au risque suicidaire

Les minorités sexuelles face au risque suicidaire (INPES, 2014)
Auteurs : François Beck, Jean-Marie Firdion, Stéphane Legleye et Marie-Ange Schiltz
Ouvrage (136 pages)

Pour les jeunes des minorités sexuelles et celles et ceux qui se questionnent sur leur identité sexuelle ou de genre, l'affirmation de soi à l'adolescence peut prendre une dimension dramatique, en raison de la stigmatisation à laquelle ils/elles sont amenés.ées à faire face. Cet ouvrage fait le point sur près de 20 ans de recherches et d'études en sciences sociales, en France et dans le monde.

Ouvrage disponible en prêt. Pour toute demande : 04 68 85 86 07 / cliquer ici

Actions du Ministère de l'éducation nationale / Collège en pratique

Le ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche est engagé dans la lutte contre toutes les formes de discriminations, dont celles commises en raison de l'orientation ou de l'identité sexuelle.

Retrouvez toutes les actions sur le site du Ministère sur la lutte contre l'homophobie et le harcèlement à l'école : cliquer ici

Exposition "Quand le regard des autres fait la différence"

Voir l'image en grand
Association Contact Midi-Pyrénées / Languedoc-Roussillon.

Cette exposition s'intéresse à la façon dont est perçue et vécue l'homosexualité dans les quartiers, à la campagne et dans le sport.

Bien sûr, l'homophobie existe partout. Mais dans les représentations qu'on se fait, ces trois milieux sont généralement perçus comme plus hostiles. Or, la peur du regard des autres est l'un des principaux obstacles à l'acceptation de l'homosexualité...

Public : établissements scolaires, tout public
Format : 20 panneaux de 1 x 0,50 m


Exposition disponible en prêt. Contact : celine.florimond@cd66.fr / 04 68 85 86 07
Contacter l'association : associationcontactmp@gmail.com / 05 61 55 43 86



Mardi 19 mai 2015 : 7ème édition de la Journée de lutte contre l'homophobie

Voir l'image en grandLe Département des Pyrénées-Orientales et ses partenaires ont organisé le mardi 19 mai 2015 la 7ème Journée de Lutte contre l'Homophobie, au Palais des Rois de Majorque. Le fil conducteur de cette 7ème édition était celui de la prévention de l'homophobie auprès des jeunes, notamment en milieu scolaire. Plus de 160 personnes se sont mobilisées pour cette rencontre : collégiens.nes, lycéens.nnes, centres de formation, équipes éducatives, associations, bénévoles, etc...

Programme de la journée :

  • 14h00 : Accueil café et allocution de Mme Edith PUGNET, conseillère départementale
  • 14h30 : Pièce de théâtre « L'endive au vestiaire » (Compagnie Les Volets Rouges)
    Destinée à un public dès 12 ans, cette pièce présente une chronique de l'adolescence, vécue de l'intérieur, avec tous ses bouleversements...Ainsi, Vincent nous raconte sa dernière année au collège. Les mésaventures sportives et la cour de récréation. Les amis, la famille, les profs et les collégiens. Avec vitalité et humour, il livre ses aspirations et ses doutes, et témoigne des questionnements identitaires de son âge. Son année de troisième est aussi le temps de la naissance d'un amour inattendu....
    Public ciblé : collégiens.nnes, lycéens.nnes, équipes éducatives, AS et psychologues scolaires, grand public, etc.
  • 15h30 : Temps d'échange et de débat à l'issue de la représentation avec le metteur en scène et les associations intervenant dans Voir l'image en grandle département : Le Refuge, LGBT66, Contact HG, Maison de Vie du Roussillon.
  • 16h30 : Atelier d'expression autour du jeu de plateau géant « filles-garçons : questions de respect ? » (Valorémis), et tenue de stands d'information par les associations.


Contact : 04 68 85 86 07 / celine.florimond@cg66.fr
Télécharger le dossier de présentation du spectacle "L'endive au vestiaire" : cliquer ici
Editer le carton d'invitation : cliquer ici

SOS Homophobie : rapport annuel 2015

Voir l'image en grandEn 2013, SOS homophobie enregistrait une hausse sans précédent du nombre de témoignages d’actes LGBTphobes (lesbophobes, gayphobes, biphobes et transphobes). Dans le contexte des débats sur le mariage pour tou-te-s, cette hausse s’expliquait à la fois par une libération de la parole homophobe, mais aussi par une libération de la parole des victimes, qui hésitaient de moins en moins à réagir face à leurs agressions et osaient davantage témoigner.

Cette année, malgré une baisse du nombre de témoignages reçus, le niveau reste élevé et toujours préoccupant. 2 197 témoignages ont ainsi été enregistrés au cours de l’année écoulée, soit 41 % de plus qu’en 2011 (dernière année hors contexte « mariage pour tou-te-s »). Dans les contextes relatifs à la vie quotidienne – famille, voisinage, travail, milieu scolaire – la haine et la violence homophobes et transphobes se manifestent toujours autant, montrant à quel point les LGBTphobies ont pénétré les grains les plus fins de notre société.

Télécharger le rapport : cliquer ici

Le Refuge : Une campagne d'affichage pour lutter contre l'homophobie

Voir l'image en grand

 

L'association Le Refuge* a mis en oeuvre depuis 3 ans déjà une vaste campagne d'affichage nationale destinée à sensibiliser le grand public à la détresse des jeunes homosexuels rejetés par leurs proches. Dans le cadre de sa politique départementale de promotion de l'éaglité et de lutte contre toute forme de discrimination, le Conseil Général a décidé de soutenir cette action de sensibilisation.
Des affiches (50x70) sont à votre disposition. Pour toute demande : 04 68 85 86 07 / mail : cliquer ici.

* Le Refuge propose un hébergement temporaire et un accompagnement social et psychologique à des jeunes homosexuels-lles victimes d’homophobie et en rupture familiale. Une antenne a ouvert ses portes à Perpignan en juin 2013.
Pour contacter l'antenne locale : cliquer ici / 07 51 33 75 04.
Ligne d'urgence 24h/24 et 7j/7 : 06 31 59 69 50

"Notre enfant est homosexuel"

"Notre enfant est homosexuel"
Cette brochure destinée aux parents, familles et amis de gais et de lesbiennes, a été réalisée par une équipe de l'association Contact, regroupant des parents d'homosexuels. A travers l'évocation de leurs différentes expériences, ils se proposent d'aider les parents à comprendre l'homosexualité de leur enfant, fille ou garçon, loin de tout jugement ou de réponse toute faite.
Télécharger la brochure : cliquer ici
Site de l'association Contact Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées : www.asso-contact.org/31
Contacter l'association par mail : cliquer ici
Ligne d'écoute :  05 61 55 43 86

Guide pratique pour lutter contre l'homophobie

Victime ou témoin de propos ou actes homophobes ? SOS Homophobie a réalisé ce guide pratique recueillant toutes les informations utiles (définition, législation, marche à suivre...).

Télécharger le guide : cliquer ici

Homo ou bi-sexualité : enquête réalisée par l'Observatoire du SIS*

*SIS : Sida Info Service

L'Observatoire du SIS a conduit en 2013 une enquête auprès des personnes homo- ou bi-sexuelles sur le vécu de leur orientation sexuelle.
Publiée à l'occasion de la Journée Internationale de Lutte contre l'Homophobie le 17 mai 2014, retrouvez les résultats de cette enquête en cliquant ci-dessous :

Rapport complet : cliquer ici
Synthèse 4 pages : cliquer ici

Homo, bi, hétéro : pour en parler, la Ligne Azur à votre écoute

Voir l'image en grandFille, garçon, homo, bi, hétéro... Parler d'identité ou d'orientation sexuelle n'est pas toujours facile. Le dispositif téléphonique et internet "Ligne Azur" permet d'échanger avec un interlocuteur ou une interlocutrice bienveillant.e. Il offre ainsi la possibilité de réfléchir librement sur ses interrogations, désirs, émotions, peur du jugement, isolement...

Ligne Azur propose également ce service aux proches et aux professionnels susceptibles d'être en lien avec une personne en difficulté (médecin, éducateur, etc.).

Ses missions :

- Informer : notions d'orientation sexuelle et d'identité de genre, cadre légal de la lutte contre les discriminations
- Soutenir : écoute et soutien dans le respect et le non-jugement
- Prévenir le mal-être et les conduites à risque
- Orienter vers les structures adaptées à chaque situation.

Pour en savoir plus : site Ligne Azur

Prévention de l'homophobie dans le sport : à toi de jouer !

Voir l'image en grandLe Conseil Général et ses partenaires ont organisé le 21 mai 2014 la 6ème édition de la Journée de Lutte contre l'Homophobie, dont le thème était celui de la prévention de l'homophobie dans le sport.

Programme de la manifestation :

- 14h00 : diffusion du film-documentaire « Sport et Homosexualité : c'est quoi le problème ? », réalisé par Michel Royer et produit par Capa Presse (2010). Diffusion suivie d'un échange avec le public.

- 15h30 : table ronde « Comment prévenir l'homophobie dans le sport ? ».

Intervenants :

  • Jacques Lizé, porte-parole de Paris Foot Gay et ancien président de SOS Homophobie. Paris Foot Gay est parrainé par Agnès B., créatrice de mode, et Vikash Dhorasoo, ancien footballeur international français.M. Lizé est intervenu notamment sur les actions menées depuis 2004 par l'association dans le monde du football et du sport en général : charte contre l'homophobie, campagne de sensibilisation « Carton rouge à l'homophobie », programme « B. Yourself », résultats et enseignements tirés de l'étude commandée sur l'homophobie dans le football professionnel.
  • Jacques Mauran, Vice-président délégué du Comité Départemental Olympique et Sportif des Pyrénées-Orientales (CDOS66).L'intervention de M. Mauran était axée sur les actions d'intervention pouvant être mises en place lorsqu'on est victime ou témoin de propos ou actes homophobes dans le sport, à l'échelle nationale, régionale et locale. Il est revenu également sur la signature de charte pour la lutte contre l'homophobie et le peu d'écho de cette action dans les comités sportifs.  
  • Jean-Michel Pugnière, Docteur en Psychologie et responsable de l'association Contact HG.M. Pugnière a orienté son intervention sur les actions de sensibilisation portées par l'association Contact dans le sport, et notamment sur les conséquences psychologiques et sociales de l'homophobie dans le milieu sportif (et plus largement dans l'éducation et les loisirs).
  • Vincent Michecoppin, administrateur LGBT66. M. Michecoppin intervient en milieu scolaire (collèges et lycées) pour sensibiliser les jeunes à la lutte contre les discriminations, notamment celles en raison du genre et de l'identité sexuelle. Considérant que l'école, tout comme l'éducation physique et sportive, doit être le moteur de la lutte contre l'homophobie, il est revenu notamment sur le concept d'homophobie banalisée, celle que l'on retrouve aujourd'hui aussi bien dans les cours de récréation que sur les terrains de sport...
  •  Jean-Christophe Plas, responsable de l'association le Refuge, antenne de Perpignan.M. Plas a présenté les actions menées par le Refuge de Perpignan en terme de prévention de l'homophobie depuis l'ouverture de l'antenne en juin 2013, et est intervenu sur la seconde partie de la journée (ateliers d'expression) en faisant lecture de témoignages de jeunes fréquentant le Refuge. 
  • Franck Marcé, responsable de la délégation régionale de l'Association SIS à Montpellier, a quant à lui présenté les résultats de l'enquête menée par l'Observatoire de SIS sur le vécu des personnes homo ou bisexuelles sur leur orientation sexuelle. Il a évoqué notamment les stratégies de dévoilement ou de dissimulation de l'orientation sexuelle adoptées par certains.es  pour se protéger des manifestations homophobes.


Vers 16h30 et à l'issue de la table ronde, des ateliers d'expression autour de la lutte contre l'homophobie ont été proposés aux participants et au public présent :

- Lecture de témoignages de jeunes fréquentant l'association Le Refuge, verbatim recueillis notamment dans le cadre d'ateliers « cercle de parole » ;

- Interprétation d'un slam par les jeunes de l’École Régionale de la Seconde Chance de Perpignan, slam créé spécialement pour cette 6ème édition de la journée de lutte contre l'homophobie.

- Présentation d'une exposition de tableaux réalisés à l'occasion de cette journée par des personnes accompagnées par la Maison de Vie du Roussillon ;

- Réalisation d'une œuvre commune sur une toile géante où chacun.e était invité.e à inscrire un message, un dessin, un tag, etc... pour témoigner de son engagement dans la lutte contre l'homophobie.



Quelques chiffres clés
  
… Dans le sport :


- Dans le football, 41 % des joueurs professionnels et 50 % des jeunes en centres de formation ont déclaré des attitudes négatives envers l'homosexualité (source : Rapport d'enquête / Analyse de l'homophobie dans le football professionnel – Anthony Mette, avril 2013). Et selon une enquête menée par Sport/Foot Magazine en 2009, environ 67,8% des footballeurs pro estiment que les homosexuels n’ont pas leur place dans le football ;

- Une enquête réalisée aux Pays-Bas révèle qu’alors que 7 gays sur 10 aimeraient s’adonner à un sport d’équipe, seuls 2 sur 10 en intègrent réellement une. Ils invoquent comme raison principale la crainte d’exclusion et d’hostilité à l’égard des homosexuels (source : Rapport Motivaction, juillet 2011) ;

- 70% des supporters ont été témoins de propos homophobes scandés en chœur au cours des 5 dernières années dans les stades de foot, de rugby...

- Plus le sportif est de haut niveau, s'il pratique un sport dit "masculin" ou s'il pratique un sport collectif, plus il est homophobe (étude menée par la DRJS Aquitaine, 2011).


… Mais aussi :

- Le nombre de témoignages de victimes de LGBTphobies a explosé en 2013 : + 80 % par rapport à 2012 ! Cela se traduit également par plus d'une agression physique tous les deux jours (source : SOS Homophobie, rapport 2013)

- 1 homosexuel.lle sur 4 a été victime d'une agression physique homophobe au cours des dix dernières années (sondage IFOP, mars 2011) ;

- Plus d'un cas d'homophobie sur 4 se déroule au sein de la famille ou du voisinage ; des situations qui amènent les victimes à croiser leur agresseur.e quasi quotidiennement... (SOS Homophobie, rapport annuel 2012, pourcentage calculé sur la base des actes signalés) ;

- Les jeunes utilisent beaucoup Internet et les réseaux sociaux comme moyen de communication ; or, ce sont des vecteurs potentiels de propagation parfois extrêmement rapides de propos homophobes. Ainsi en 2012, les actes homophobes ont explosé de +159 % sur le net

24 mai 2013 : Journée de Lutte contre l'Homophobie / Thème jeunesse

La jeunesse, fil conducteur de cette édition 2013...

En effet, parce que c'est souvent à cet âge de la vie, au moment où l'on s'interroge sur son orientation sexuelle, que l'homophobie peut avoir des conséquences dramatiques sur le vécu des jeunes (homophobie intériorisée, mal-être, rejet des autres et/ou de soi-même, conduites à risque, tendances suicidaires,...).

Afin d'appréhender au mieux cette question, diverses séquences sont venues ponctuer la manifestation du 24 mai, notamment par la projection de 5 courts-métrages contre l'homophobie, réalisés dans le cadre du concours « Jeune et homo sous le regard des autres » (INPES et Ministère de la Santé et des Sports, 2009), mais également par la tenue d'une table ronde : "Homophobie : quel impact sur les personnes homosexuelles, et les jeunes en particulier ?", en présence d'intervenants de qualité : 

  • Frédéric GAL, Directeur Général de l'association Le Refuge
  • Frédéric GONANO, Administyrateur et membre LGBT 66
  • Gilles THELLIER, Délégué 66 du Défenseur des Droits
  • Jean-Michel PUGNIERE, Docteur en Psychologie de l'association CONTACT
  • Françoise VALADOU-DEROUEUX, Pédopsychiatre de l'association PARENTHESE 
  • Sylvain ESCLOUPIER, Coordinateur à l'association La Maison de Vie du Roussillon

Voir le déroulé complet de la journée du 24 mai 2013 : cliquer ici



Liens et contacts utiles dans votre département

Le Refuge

LGBT 66

Maison de Vie du Roussillon

Contact HG

Contact

Mission Départementale Egalités
Direction Générale Adjointe Citoyenneté

Correspondante :
Céline FLORIMOND
Tel : 04 68 85 86 07

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter