Accueil  >  Etre Solidaire  >  Agir pour l'égalité et lutter contre les discriminations  >  Actualités Nationales

Outils utilisateur Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeChanger le contraste Supprimer la personnalisation Imprimer Facebook

Actualités Nationales

Rapport relatif à à l'éducation à la sexualité (HCE, 15 juin 2016)

Voir l'image en grand
Rapport « Répondre aux attentes des jeunes, construire une société d’égalité femmes-hommes »

Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes.

Le 15 juin, le Haut Conseil à l’Egalité a remis à la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat VALLAUD-BELKACEM, et à la ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, Laurence ROSSIGNOL, son rapport relatif à l’Education à la sexualité : « Répondre aux attentes des jeunes, construire une société d’égalité femmes-hommes ».

Télécharger le rapport complet : cliquer ici
Télécharger le dossier de presse du HCE : cliquer ici

0800 08 11 11 : un numéro national d'information sur l'IVG

Journée mondiale pour le droit à l’avortement le 28 septembre : Marisol TOURAINE annonce la création d’un numéro national d’information sur l’IVG et lance une campagne de communication (source : femmes.gouv.fr)

A l’occasion de la journée mondiale pour le droit à l’avortement, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes a annoncé la création d’un numéro national d’information sur l’IVG et le lancement d’une campagne de communication sur le droit des femmes à disposer de leur corps :

• Numéro national anonyme et gratuit, le 0800 08 11 11, qui permet dès aujourd’hui de répondre à toutes les demandes d’information, de conseil, de soutien et d’orientation en matière d’IVG, mais aussi de sexualité et de contraception. Ce numéro, confié au Mouvement français du planning familial, garantit des informations neutres et objectives sur les droits sexuels et reproductifs des femmes.  Il est anonyme et gratuit, et ouvert du lundi au samedi (de 9h à 22h le lundi, de 9h à 20h le reste de la semaine).
• Lancement d’une campagne nationale de communication sur l’IVG et le droit des femmes à disposer librement de leur corps. Cette campagne, qui réaffirme la liberté de choix des femmes, vise également à faire connaître le numéro de téléphone. Des annonces presse et une vidéo seront diffusées pendant deux mois dans la presse écrite et sur les réseaux sociaux. Une affiche sera mise à disposition des établissements et professionnels de santé ainsi que des associations accueillant des femmes en demande d’IVG. Le site www.ivg.gouv.fr a également été refondu et enrichi de nouveaux contenus.

Télécharger le dossier de presse "campagne IVG" : cliquer ici

Un an après le vote de la loi du 4 août 2014, quelle égalité réelle ?

Ministère des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes
Dans  un  communiqué  diffusé  le  7  septembre,  le Haut  Conseil  à  l'Egalité  entre  les  femmes  et  les hommes (HCEfh)  souligne  que  la loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes est un texte marquant  du combat  pour la réduction des  inégalités entre les femmes et les hommes. Le  HCEfh rappelle les cinq priorités de  la  loi :

  1. de nouveaux moyens pour l’égalité professionnelle ; 
  2. une  garantie  publique contre les impayés de pensions alimentaires ;
  3. la lutte contre les violences faites aux femmes ;
  4. le recul des stéréotypes de sexe ;
  5. et la généralisation de la parité dans tous les secteurs de la vie sociale.

Télécharger le bilan de  la première année d'application de la loi du 4 août 2014 pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes : cliquer ici

Ministère de la Justice : un site dédié à la lutte contre les discriminations

Lutte contre les discriminations : le ministère de la Justice lance un site dédié.

« Quels     sont     les     20     critères     légaux     qui     caractérisent     une discrimination ?  A  qui  s'adresser  en  cas  de  discrimination ?  Comment mener  une  action  de  groupe  en  matière  de  discrimination  ?  Quelles sont  les  actions  mises  en  place  par  les  pouvoirs  publics  en  matière  de lutte  contre  les discriminations ? »

Autant  de  questions  auxquelles s'attache  à  répondre  le  site www.stop-discrimination.gouv.fr, lancé le 9 septembre 2015 par la garde des Sceaux.

Lien vers le site : cliquer ici

Enquête nationale sur la bisexualité 2015

Voir l'image en grandSOS homophobie, MAG Jeunes LGBT,  Bi’Cause, Act Up-Paris (2015)
"Cette enquête nationale sur la bisexualité est née d’un constat commun des quatre associations : les personnes bisexuelles sont invisibilisées dans la société, parfois même dans les milieux LGBT, et les violences spécifiques qu’ils et elles subissent sont méconnues. Leur orientation sexuelle est souvent vue comme un effet de mode, un état intermédiaire sur lequel il n’est pas nécessaire de s’attarder. Il en résulte une difficulté à définir précisément la biphobie : en quoi se différencie-t-elle de l’homophobie ? Quels sont les préjugés qui entourent encore la bisexualité en 2015 ? Ces questions sont d’autant plus difficiles à démêler que peu d’écrits existent sur le vécu bisexuel, que les témoignages de biphobie sur le réseau d’écoute de SOS homophobie sont rares (seulement 27 signalements en 2014) et que la question est peu, si ce n’est pas du tout, traitée dans les médias..."

Télécharger l'enquête nationale : cliquer ici

Harcèlement sexiste et violences sexuelles dans les transports en commun

Voir l'image en grand"Avis relatif au harcèlement sexiste et aux violences sexuelles dans les transports en commun"
Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes, commission "Violences de genre", avril 2015

Le phénomène de harcèlement sexiste et de violences sexuelles recouvre une grande variété d’actes qui s’inscrivent dans un continuum des violences, dont certains sont punis par la loi (ex : injure), et d’autres non (ex : sifflement, commentaire). Toutes les utilisatrices des transports ont déjà été victimes, mais toutes ne l’ont pas identifié comme tel. Les jeunes femmes sont particulièrement concernées.

Le phénomène est violent et a des conséquences quotidiennes sur la vie des femmes, d’autant plus qu’elles représentent 2/3 des usager.ère.s des transports. Parce qu’ils suscitent de la peur, du stress, de l’impuissance ou de la colère, les agresseurs créent une pression psychologique forte, qui peut affecter la santé des femmes. Cette pression permanente entrave la liberté des femmes car en conséquence, elles accommodent souvent leur quotidien : trajets, modes de transport, horaires de sortie, attitudes ou tenues vestimentaires sont revu.e.s pour tenter d’y échapper. Le harcèlement sexiste et les violences sexuelles sont autant de rappels à l’ordre qui visent, consciemment ou non, à exclure les femmes de l’espace public.

Télécharger le document : cliquer ici
Lien vers le site du haut Conseil à l'Egalité : cliquer ici

Rapport d'information délégation Droits des Femmes sur l'activité 2014

Rapport d'information fait au nom de la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les femmes et les hommes, sur l'activité de la délégation en 2014.
Document parlementaire, avril 2015 (136 pages).
Auteure : Catherine Coutelle.
Télécharger le rapport : cliquer ici

Lutte contre les stéréotypes / Rapport du Haut Conseil à l'égalité femmes-hommes

Pour l'égalité femmes-hommes et contre les stéréotypes de sexe, conditionner les financements publics
Le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCEfh) a publié une analyse et des préconisations pour faire reculer les inégalités entre les sexes et les rendre intolérables dans la société. Parmi ses 34 recommandations, le HCEfh propose de conditionner les financements publics à l’égalité entre les femmes et les hommes.
Télécharger le rapport du 20 octobre 2014 : cliquer ici

Adoption par le Parlement du projet de loi pour l'égalité réelle femmes-hommes

Le projet de loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes porté par Najat Vallaud-Belkacem a été définitivement adopté le 24 juillet 2014 par le Sénat et l’Assemblée nationale. La ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports se félicite du très large accord qui s’est dégagé autour de ce texte qui donnera un puissant coup d’accélérateur au mouvement pour l’égalité engagé depuis 2012, et apportera des droits et des protections nouvelles pour nos concitoyens.

En savoir plus : cliquer ici
Infographie / les mesures  essentielles de la loi pour l’Égalité réelle entre les femmes et les hommes : cliquer ici

Une sélection de lectures estivales non sexistes et pour tous les âges !

Les Éditions Talents Hauts, dont la ligne éditoriale est la promotion de l'égalité femme-homme et fille-garçon, propose dans leur lettre d'information de juillet-août 2014 une sélection de lectures estivales non sexistes, et pour tous les âges.

Pour télécharger la lettre d'information : cliquer ici

Plan d'action pour l'égalité entre les filles et les garçons à l'école

Voir l'image en grand


Le Plan d'action pour l'égalité entre les filles et les garçons à l'école
a été révélé conjointement ce lundi 30 juin par la ministre des Droits des Femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et le ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

 

Lien vers les infographies présentant le Plan d'action pour l'égalité entre les filles et les garçons à l'école :
Infographie - document 1
Infographie - document 2

Homo ou bi-sexualité : enquête réalisée par l'Observatoire du SIS*

*SIS : Sida Info Service

L'Observatoire du SIS a conduit en 2013 une enquête auprès des personnes homo- ou bi-sexuelles sur le vécu de leur orientation sexuelle.
Publiée à l'occasion de la Journée Internationale de Lutte contre l'Homophobie le 17 mai 2014, retrouvez les résultats de cette enquête en cliquant ci-dessous :

Rapport complet : cliquer ici
Synthèse 4 pages : cliquer ici

Homo, bi, hétéro : pour en parler, la Ligne Azur à votre écoute

Voir l'image en grandFille, garçon, homo, bi, hétéro... Parler d'identité ou d'orientation sexuelle n'est pas toujours facile. Le dispositif téléphonique et internet "Ligne Azur" permet d'échanger avec un interlocuteur ou une interlocutrice bienveillant.e. Il offre ainsi la possibilité de réfléchir librement sur ses interrogations, désirs, émotions, peur du jugement, isolement...

Ligne Azur propose également ce service aux proches et aux professionnels susceptibles d'être en lien avec une personne en difficulté (médecin, éducateur, etc.).

Ses missions :

- Informer : notions d'orientation sexuelle et d'identité de genre, cadre légal de la lutte contre les discriminations
- Soutenir : écoute et soutien dans le respect et le non-jugement
- Prévenir le mal-être et les conduites à risque
- Orienter vers les structures adaptées à chaque situation.

Pour en savoir plus : site Ligne Azur

Le Refuge : Une campagne d'affichage pour lutter contre l'homophobie

Voir l'image en grand

 

L'association Le Refuge* a mis en oeuvre depuis 3 ans déjà une vaste campagne d'affichage nationale destinée à sensibiliser le grand public à la détresse des jeunes homosexuels rejetés par leurs proches. Dans le cadre de sa politique départementale de promotion de l'éaglité et de lutte contre toute forme de discrimination, le Conseil Général a décidé de soutenir cette action de sensibilisation.
Des affiches (50x70) sont à votre disposition. Pour toute demande : 04 68 85 86 07 / mail : cliquer ici.

* Le Refuge propose un hébergement temporaire et un accompagnement social et psychologique à des jeunes homosexuels-lles victimes d’homophobie et en rupture familiale. Une antenne a ouvert ses portes à Perpignan en juin 2013. Pour contacter l'association : cliquer ici

Violences faites aux femmes : mobilisation des professionnels

Violences aux femmes : mobilisation des professionnels pour soigner les victimes et lutter contre la récidive
Le ministère des droits des femmes a organisé les 2 et 3 septembre 2013 à l’Académie nationale de médecine un colloque intitulé « Violences faites aux femmes : soins aux victimes, prise en charge des auteurs », auquel ont participé des praticiens  du droit, de la santé et de l’aide sociale.

En savoir plus : cliquer ici

La 1ère réforme des retraites qui met l'égalité femmes-hommes au centre

Aujourd’hui les hommes retraités perçoivent en moyenne chaque mois une retraite totale de 1 749 € et les femmes de 1 165 € pour les femmes, soit un écart d’un tiers. Le Conseil d’Orientation des Retraites a montré que ces écarts ne se résorberont pas spontanément. Si rien n’est fait, ils resteront même importants, de l’ordre de 20% pour les générations nées dans les années 70. Cela s’explique par les interruptions d’activités liées aux naissances, par le temps partiel et les écarts salariaux.

Pour la première fois, une réforme des retraites met cette question de l’égalité femmes-hommes au cœur de ses objectifs...

En savoir plus : cliquer ici

Egalité professionnelle Quelques chiffres...

  • L'écart de salaire moyen entre les femmes et les hommes dans le secteur privé est globalement de 27%.

  • Les femmes constituent 80% des salariés à temps partiel.

  • Les femmes touchent une pension de retraite en moyenne 42% inférieure à celle des hommes.

Contact

Mission Départementale Egalités
Direction Générale Adjointe Citoyenneté

Correspondante :
Céline FLORIMOND
Tel : 04 68 85 86 07

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter