Accueil  >  Harmoniser le Territoire  >  L'agriculture  >  La politique départementale Agri-Environnementale

Outils utilisateur Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeChanger le contraste Supprimer la personnalisation Imprimer Facebook

La politique départementale Agri-Environnementale

Une Agriculture Diversifiée et Riche de ses Productions de Qualité

Avec une surface agricole et forestière qui représente 83 % des 414 000 hectares des Pyrénées-Orientales, le territoire départemental a été, depuis des temps immémoriaux, façonné et structuré par le travail des paysans.

Voir l'image en grand

Les grands chiffres de l'Agriculture Départementale

Les Entreprises :

4 500 exploitations agricoles (source MSA), contre 6 900 en 2000 (- 40%) et 11 800 en 1988 :

  • viticulture : 37%
  • fruits : 26%
  • maraîchage et horticulture : 27%
  • élevage : 4%
  • diversification : 6%

 
 - 74 700 ha de Surface Agricole UtileSAU. Ne sont pas comptabilisés ici les 135 000 ha d'estives – parcours d'altitude et de surfaces de parcours extensifs utilisés par la filière élevage.
 
La SAU a diminué de près de 20 % en 10 ans. (92 600 ha en 2000).
Une SAU conduite à près de 20 % en Agriculture Biologique.

 
L’Emploi Salarié :

  • 7 140 UTA - Unité de Travail Annuel (au sein des exploitations et en CUMA)
  • 7 245 551 heures de travail ;
  • 2 023 CDI en poste sur les exploitations ;
  • 21 171 CDD


Le Chiffre d’Affaire Généré :

 
400 millions d’€ de Chiffre d'Affaire brut.
Ces chiffres démontrent bien que l’Agriculture pèse d'une façon importante sur l’économie départementale.

Au fil des siècles, les agriculteurs du Pays Catalan, ont su tirer parti des atouts et des contraintes de notre département, façonner le territoire, les paysages qui font son attractivité et sa beauté.
Ainsi depuis la mer jusqu'à la montagne, se succèdent toutes les productions, toutes les filières qui caractérisent notre agriculture et contribuent à la richesse de notre gastronomie catalane.

Politique Départementale Agri-Environnementale

L’activité agricole joue un rôle fondamental en matière d’aménagement du territoire, d’environnement et d’emploi local, elle constitue, à ce titre, un enjeu majeur pour le devenir de notre territoire.
Le Département des Pyrénées Orientales, convaincu de l’importance de ces thématiques, s’implique fortement dans leur valorisation en menant, depuis plus d’une quinzaine d’années, une politique volontariste en faveur du maintien et du développement des différentes filières agricoles.
Ainsi, au fil des ans, qu’elle soit d’ordre technique ou financière, l’intervention départementale, a permis la consolidation et l’émergence de structures d’animation et de développement agricole de proximité, aptes à répondre aux besoins locaux.
Afin d’intégrer et de mettre en conformité cette Politique Départementale avec les dernières réformes législatives et les nouveaux cadres réglementaires, en 2017, cette dernière a été entièrement révisée, pour s’organiser autour des 4 axes suivants :

Axe 1 – Accompagner le développement de l’agritourisme et de l’oenotourisme, gage de qualité et source de plus value pour l’agriculture locale

Objectifs :

- permettre à l’agriculture départementale de se développer et d’apporter une meilleure valorisation des productions et ainsi contribuer à l’essor des exploitations agricoles du département.
- contribuer également à la notoriété de nos terroirs qui constituent un facteur d’attractivité pour notre territoire dont un des piliers de l’économie est le tourisme,
- faciliter l’identification et la différenciation de l’offre de production locale et d’autre part la rendre plus accessible notamment au travers du développement des services proposés aux consommateurs et aux touristes nombreux qui sont amenés à parcourir notre département (vente directe, hébergement, restauration…).


Axe 2 – Promouvoir l’agro-environnement et l’agro-écologie, pour développer et renforcer une agriculture durable, respectueuse de l’environnement

Notre département possède des avantages incomparables pour produire des aliments selon le mode de production de l’Agriculture Biologique et de l’agro-écologie. Les producteurs l’ont bien compris puisque, chaque année, le nombre de producteurs convertis ne cesse de croître et les surfaces également (presque 20 % de la surface agricole utile est conduite en agriculture biologique).


Objectifs de cet axe d’intervention :

- soutenir les programmes agricoles en phase avec le principe de triple performance : respect de l’environnement, performances économique et sociale,
- favoriser la production de denrées alimentaires de qualité mettant en avant des pratiques respectueuses de leur environnement s’inscrivant dans les systèmes de productions agro-écologiques et l’agriculture biologique.

Axe 3 – Mettre en œuvre une politique de la ruralité, garante d’un développement équilibré des territoires et de la bonne gestion du foncier agricole et naturel

Dans un contexte de crise économique, notre institution a un rôle important à jouer pour le maintien des activités en zone rurale et le développement de l'attractivité de l'ensemble de notre département, non seulement au niveau des territoires agricoles périurbains mais également de l’arrière-pays.

Objectif de cet axe de la ruralité :

- accompagner les démarches territoriales de développement local autour des thématiques suivantes : lutte contre la friche, développement d'exploitations par agrandissement et / ou restructuration, installation et transmission d'exploitations, préservation et mise en valeur des différents territoires et de leurs ressources, à travers notamment la mise en œuvre des outils et dispositifs relevant de la compétence du Département (PAEN, Aménagement Foncier Rural).


Axe 4 – Contribuer à la solidarité au sein des filières et des territoires

Dans le contexte actuel de concurrence accrue entre pays producteurs, il est impératif pour nos productions de rester compétitives par l’innovation et la réduction des charges.


Objectifs :

- promouvoir et développer toutes les formes de solidarité,
- renforcer la compétitivité de nos filières par l’innovation et la réduction des charges,
- contribuer à l’émergence de nouvelles formes de collectifs solidaires au sein des filières et entre acteurs économiques du monde agricole, pour une mutualisation et une approche convergente des besoins et des moyens qui abordés de façon complémentaire doivent permettre de réaliser des économies d’échelle et donc de charges.

En bref :

  • Soutien à l'agriculture :
    Le Département soutient l'investissement au sein des exploitations du Département à hauteur de plus de 500 000 euros.
    Le soutien apporté par notre collectivité aux structures et syndicats qui assurent l'appui technique et œuvrent au développement des filières agricoles de notre département avoisine les 1,6 millions d'euros.
    Soit un total de 2,1 millions d'euros.

 

  • Soutien annuel du Département à l’Agriculture et à l’Espace Rural  proche de 4,1 millions d’euros annuels (avec la forêt pour près de 500 000 €  et l’hydraulique agricole pour près de 1,5 M€).

 

Les caractéristiques et enjeux

L'agriculture de ce département a des caractéristiques méditerranéennes bien spécifiques.

C'est une agriculture :

… soumise à la pression foncière
Le département des Pyrénées Orientales doit faire face à un accueil annuel de 5000 à 6000 nouveaux résidents. Du choix de l’aménagement du territoire dépend le maintien des espaces agricoles, or l'urbanisation a considérablement progressé ces 30 dernières années.

Un premier constat s'impose. Quand la surface agricole départementale diminue en moyenne de   243,3 ha /an, la surface urbanisée augmente elle de 222,6 ha / an. (Données DGFIP)
Enjeu : Maîtriser l’étalement urbain avec des objectifs précis de consommation de terres agricoles et de densification de l’habitat.

… dépendante du marché
Avec 25 millions d’euros d’aides, les Pyrénées-Orientales sont un des départements les moins soutenus de France et ses productions méditerranéennes ne bénéficient d'aucun mécanisme de régulation.
Enjeu : Il est impératif de faire reconnaître par la nouvelle Politique Agricole Commune - PAC le caractère méditerranéen et les spécificités de notre département.

… dépendante des éléments climatiques
Le département est soumis à des éléments météorologiques souvent violents propres au climat méditerranéen (vent, grêle, neige, sécheresse, inondation…).
Enjeu: Revoir l’assurance récolte parfaitement inefficace aujourd’hui en zone méditerranéenne.

… très dépendante de l’irrigation
400 millions de m3 sont prélevés par des canaux qui couvrent en totalité 3 000 km. Plusieurs ouvrages hydrauliques (barrages sur l'Agly, la Têt, les Bouillouses, retenue de Villeneuve de la Raho ...) permettent le stockage de 80 millions de m3.
Enjeu : Réaliser une démarche concertée pour assurer la pérennité de l’usage de l’eau.

… soumise à des distorsions de concurrence
Le coût de la main d’œuvre pénalise la compétitivité des exploitations. A cela s’ajoutent des distorsions fiscales et phytosanitaires. Le marché Saint Charles stigmatise ces menaces mais constitue un pôle logistique fort utile à la production locale.
Enjeu : Une harmonisation du niveau de charges notamment salariales, à minima à l'échelle européenne, est indispensable tout comme la formation des salariés pour optimiser la rentabilité et professionnaliser durablement la main d'oeuvre.

… orientée fortement vers la qualité et la production raisonnée et biologique
De nombreux Signes d'Identification de la Qualité et de l'Origine obtenus ou en cours d'obtention et un fort développement de l'agriculture biologique (3ème département français avec 17,44 % de Surface Agricole Utile conduite en bio).
Enjeu : Gagner en valeur ajoutée au travers de la valorisation de ces démarches liées à des processus de production innovants et liées au terroir.

Chiffres clés

  • 4 500 exploitations agricoles
  • 74 700 ha de Surface Agricole Utile
  • 37% viticulture
  • 26% fruits
  • 27% maraîchage et horticulture 
  • 4% élevage
  • 6% diversification
  • 300 kilométres de routes des vins qui seront balisées par 400 panneaux

A découvrir aussi

... la route des vins

Contact

La Direction Transversale de L'Insertion Professionnelle et de L'Economie Locale
Service Foncier rural -Agriculture et AgroAlimentaire

Hôtel du Département
24, quai Sadi Carnot
BP 906 66906 Perpignan Cedex
Tel : 04 68 85 82 31

Correspondant :
Cédric Costa
Tel : 04 68 85 82 43

Subventions

Dossiers de demande de subventions en ligne

Liens utiles :

Fédération Tourisme de Terroir
www.tourismedeterroir.fr

Réseau «Bienvenue à la ferme»
www.bienvenue-a-la-ferme.com

Boutique Oh Délices Paysans au Soler
www.ohdelicepaysans.fr

Boutique collective d'Err
www.sud-et-bio.com

Commande en ligne de viandes locales
sous filière de qualité
www.saveursdupayscatalan.com

Chambre d'agriculture
www.pyrenees-orientales.chambagri.fr

CIVR
www.vinsduroussillon.com

CIVAM Bio
www.bio66.com

GDS pour la filière élevage
frgds-languedoc-roussillon.fr

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Conseil Départemental
des Pyrénées-Orientales


24, quai Sadi Carnot
66906 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter