Accueil  >  Découvrir le Département  >  Préserver la qualité de vie  >  Les Pesticides  >  Agir au quotidien pour un particulier

Outils utilisateur Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeChanger le contraste Supprimer la personnalisation Imprimer Facebook

Agir au quotidien pour un particulier

Comment faire sans produits chimiques ?

La mise en place de moustiquaires, de rubans adhésifs anti-mouches, de jus de citron contre les fourmis, de moyens de protection mécanique des structures en bois lors d'une construction ou une rénovation, de produits à base d'huile associés au peigne fin pour asphyxier et éliminer les poux.....

Pour les plantes vertes, choisissez des plantes rustiques, exposez les au bon endroit ( à la lumière !), adaptez l'arrosage (ni trop, ni trop peu), fertilisez precisemment et si les insectes ou maladies s'imposent malgré tout : utilisez des moyens mécaniques (tailler les plantes pour les aérer et couper les parties malades, écraser ou chassez les insectes avec un jet d'eau.....et placer la plante dans un endroit adapté !).

A la maison

On utilise les pesticides dans la maison, pour de nombreux usages : lutte contre les mouches, les moustiques, les fourmis..., sur les animaux de compagnie (tiques et puces), pour le traitement du bois, des charpentes, pour traiter les plantes vertes......et même sur la tête de nos enfants pour lutter contre les poux!

Au jardin

 

Nombreux sont ceux d'entre nous qui possédons un jardin, un potager.

Les raisons esthétiques, économiques, de recherche du goût et de la qualité sont nos principaux objectifs. Ne faisons pas un jardin au détriment de notre santé et de celle de nos proches auxquels nous nous faisons un plaisir d'offrir notre récolte.

Pour vous aider, le Conseil Général met à votre disposition gratuitement un guide "JARDINER SANS PESTICIDE"

Respectons la nature, elle nous le rendra


Les jardiniers amateurs sont de grands utilisateurs de produits (10% des quantités vendues en France!).
Pourtant ils sont en général moins bien informés que les professionnels sur les risques, ne disposent pas de moyens de protection adaptés et ne connaissent pas la réglementation.

Certaines pratiques (dosage à la petite cuillère, préparation de quantités trop élevées, désherbage des fossés et des allées) contribuent au risque de pollution des eaux de surface et des nappes phréatiques et peuvent causer des intoxications.

 

Reconnaître et observer

Les jardins sont remplis de surprises qui passionnent les jardiniers, les voisins et amis du jardinier et les enfants du jardinier. Accepter une certaine présence de parasites car il faut bien que les prédateurs se nourrissent !

Il y a un équilibre à trouver, même s'il n'est pas toujours facile à obtenir, surtout les premières années où l'on expérimente la lutte biologique au jardin. Il faut parfois donner un petit coup de pouce en ôtant manuellement les feuilles les plus colonisées, en éliminant avec le jet d'eau la grosse partie d'une colonie de pucerons installée.
Accepter aussi que les fruits et légumes récoltés ne soient pas « parfaits ». La présence de quelques malformations, piqûres, fumagine ne modifie pas le goût des récoltes.


Favoriser les organismes utiles et désavantager les nuisibles :

Les organismes (insectes, champignons, mammifères, oiseaux...) utiles sont présents naturellement dans un jardin si l'on n'utilise pas de pesticides.
Pour les favoriser et les aider à se maintenir : pratiquez les rotations de culture, respectez les cycles naturels de la végétation.
Pensez à l'implantation de haies multi espèces qui serviront de refuge, de nourriture et de lieu d'hivernage et de reproduction pour les auxiliaires (les amis du jardin).
Le paillage du sol évite aux plantes le stress hydrique qui les fragilise. Il isole du sol les salades qui sont alors moins sensibles aux pourritures. Mais surtout le paillage permet d'éviter un désherbage manuel ou chimique laborieux (paillages plastiques ou naturels).
Pour le désherbage, essayer aussi l'eau bouillante sur les allées (jeunes plantules), brûleur à gaz, outils manuels tels que la binette...

Il est aussi possible d'utiliser l'introduction d'insectes utiles :

On trouve ces insectes en jardinerie ou sur le net.
Utiliser des pesticides bio, autorisés dans les jardins.
Le soufre contre l'oïdium et les acariens, la bouillie bordelaise contre le mildiou et les pourritures, les huiles naturelles contre les insectes en hiver, les biopesticides (Bacillus turingiensis contre les chenilles) etc... sans oublier les bonnes recettes de grand-mère (fabrication maison : savon noir, purin d'ortie...).

Consommer des produits locaux

Consommer les produits agricoles locaux, de saison ou issus de l'agriculture biologique. Les produits agricoles locaux bénéficient de filières courtes de mise en marché. Ils nécessitent en général moins de traitements « conservation », et sont cueillis murs !

Les produits de saison ne nécessitent pas les moyens artificiels de production en période de climat défavorable. En général, les parasites des cultures de saison trouvent naturellement les auxiliaires, leurs cycles sont synchronisés. Les plantes sont aussi moins fragilisées et donc moins sensibles aux maladies.

Les produits issus de l'agriculture biologique sont soumis à un cahier des charges très contraignant qui interdit l'utilisation de produits chimiques de synthèse, impose les systèmes culturaux respectueux du sol (rotations de culture). Ces produits sont contrôlés par des organismes extérieurs certificateurs et apportent donc toutes les garanties.

Contact

Direction Eau, Agriculture, Environnement
Pôle Eau Potable et Assainissement
24, quai Sadi Carnot
66009 Perpignan cedex 9
Tel : 04 68 85 82 27 
Fax.04 68 85 82 29
Chargée de mission Pesticides : Julie Blanc
julie.blanc@cd66.fr
Tel : 04 68 85 82 27

Guide "Jardiner sans pesticide"

Le Conseil Général a réalisé un livret intitulé "jardiner sans pesticides" pour vous aider dans votre jardinage au naturel.

Pyrénées Orientales : l'accent catalan de la république française
Le Département des Pyrénées-Orientales

24, quai Sadi Carnot
66009 - Perpignan Cedex

Tél. 04 68 85 85 85
Nous contacter